AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
 

 L'Hiver vient... [Terminé]

Aller en bas 
Sykielle Shaaedaloran

Identité
Titre :: Princesse
Âge: 199 ans
Race: Haut-Elfe


Sykielle Shaaedaloran

Élève
Mar 27 Oct 2020, 19:29
Sujet : L'Hiver vient... [Terminé]   
L'hiver vient...

Deux saisons s’étaient écoulées depuis l’entretien en tête à tête que Sykielle avait eu avec son père. Les semaines passant, elle avait pris la mesure des responsabilités qu’il lui faudrait peut-être endosser un jour. Oh non pas qu’elle ne les avait pas cernées durant les longues années précédentes mais, depuis la requête officiellement formulée par le Prince Régent, Sykielle en avait senti le poids sur ses épaules, même si aucune réelle décision importante ne lui revenait vraiment. Elle écoutait et elle découvrait. Elle écoutait et elle apprenait. Elle écoutait et elle se posait des questions. Tant d’éléments lui échappaient encore.

La menace s’épaississait lentement mais sûrement aux frontières et les informations du front qui affluaient régulièrement vers les hauteurs de Sioun n’étaient guère réjouissantes. Les bataillons de combattants de diverses origines - puisque de nombreux peuples, sans distinction de races -, tentaient de faire front, luttaient pourtant sans relâche mais commençaient à s’essouffler  devant le flot discontinu envahisseurs semblant sortis d’un autre monde. L’affrontement devenait presque inégal face à ces inlassables monstres sanguinaires. Et Sykielle le ressentait au plus profond de son être et de son âme à présent. D’abord sourdes, des ondes se propageaient aux tréfonds de son être, de son esprit, de son âme. Un bruissement presque imperceptible qui s’amplifiait chaque jour, chaque nuit, davantage jusqu’à en devenir sourdement oppressant. Combien de temps encore cela durerait-il ?

Elle avait tenté de questionner son père concernant le peu qu’elle savait des protecteurs mais en vain. Préoccupé par la santé de plus en plus fragile de son épouse, il avait curieusement préféré se réfugier derrière des réponses ressemblant à de piètres faux-fuyants, attitude pour la moins inhabituelle de sa part. Sykielle n’était pas dupe. Mais c’était son père et elle se sentait démunie et impuissante.

« Si seulement Mère pouvait me parler...  Elle saurait, c’est certain... », murmura l’Elfe qui goûtait un bref moment de répit au sein du seul endroit du château où elle se sentait elle-même : au milieu des plantes de la grande serre.

Malheureusement, l’état d’Anyselle continuait de se dégrader. Une légère accalmie au cours de l’été  avait apporté un peu d’espoir mais il avait été de très courte durée et la Princesse Régente était très vite retombée dans une sorte de léthargie fiévreuse dont personne ne savait, à ce jour, comment l’en sortir. Ce n’était pourtant pas faute d’avoir fait appel à quelques soigneurs réputés. Rien n’y avait fait et les nuits lui apportaient chacune leurs lots de nouveaux tourments et délires incontrôlés, emportant avec elles à l’aube un peu plus des forces qui maintenaient en vie la Princesse Régente.

La journée avait été éprouvante pour Sykielle. L’hiver approchait à grands pas et il fallait s’assurer que les approvisionnements de céréales, de bois et denrées non périssables suffiraient quand la forteresse serait isolée. L’hiver ou toute autre raison susceptible d’entraver la liberté de mouvement des elfes qui la peuplaient, la jeune princesse en avait conscience, et elle avait mis un farouche honneur à superviser au mieux le garnissage des réserves ainsi que son père lui avait demandé.

Il était temps à présent de quitter son antre préféré pour rejoindre la cave et vérifier que les tonneaux escomptés étaient bien arrivés. Ce n’est qu’après cette tâche effectuée que Sykielle pourrait s’isoler de nouveau dans la bibliothèque pour tenter de trouver une indication quant au sujet qui la préoccupait.





_________________
8xzo.png


Dernière édition par Sykielle Shaaedaloran le Mer 25 Nov 2020, 11:42, édité 3 fois

Léonessa de Faye apprécie le geste.

HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Mer 28 Oct 2020, 13:41
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
Mjürk
CZ2xw6HWQAAVics.jpg
Identité
Titre : Chef de clan
Age : 45 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Alignement : Neutre/Bon
Localisation : Royaume de l'Est

Sale. Oui, c'était une sale semaine qu'il venait de passer, et l'état de son corps marqué par de récents affrontement, en disait long sur les conflits plus au Nord. L'heure n'était cependant plus à la guerre, il fallait avertir et taper du poing plus fort. Il était impensable de laisser les siens se faire décimer sans que les autres peuples ne daignent lever le petit doigt pour agir d'une manière ou d'une autre.

C'était dans un état d'esprit conquérant, revanchard presque, qu'il s'était rendu seul à Sioun. Il n'était plus question d'émissaires, non il voulait que les paroles sortent de sa propre bouche, qu'elles soient enfin entendue. Et sur cette terre alliée, aucun elfe ne se mit sur son passage. Le silence régnait sur cet endroit, presque comme s'il était endormi et cela détonnait énormément de la tribu dans laquelle il vivait depuis des années déjà. Il arriva alors dans la salle utilisée pour les discussions les plus importantes, celle où le couple régent accueillait les émissaires de tout le Royaume, mais les fauteuils des régents étaient à cette heure vides.


« J'exige audience auprès des régents ! »

Sa voix avait été forte, résonnant dans la pièce et brisant le silence quasi religieux des lieux sans aucun état d'âme. Cela avait d'ailleurs même fait sursauter plus d'un Haut Elfe présent, et il put d'ailleurs assister au réveil de la fourmilière, il était temps qu'ils aillent les quérir. Lui se contenta d'attendre, bras croisés sur le torse, regardant fixement devant lui, prêt à se lancer dans ce qui devait être la diatribe d'une vie.
Sykielle Shaaedaloran

Identité
Titre :: Princesse
Âge: 199 ans
Race: Haut-Elfe


Sykielle Shaaedaloran

Élève
Dim 01 Nov 2020, 21:43
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
L'hiver vient...Avec Mjürk

Sykielle sortit de la cave quelque peu contrariée. La livraison tant attendue était parvenue incomplète et nulle personne, apparemment, ne savait ce qu’il était advenu des trois derniers chariots qui auraient dû se présenter aux portes de la forteresse tôt dans la matinée. Voilà qui était fâcheux, d’autant par les temps qui couraient et pour les temps à venir. La Princesse tenta de demeurer optimiste, peut-être avaient-ils été retardés suite à une simple avarie ou une roue brisée et, le cas échéant, ils atteindrait leur destination avant la tombée de la nuit. Elle ne manquerait pas de s’enquérir de leurs nouvelles ou absences de nouvelles au déclin du soleil.

En attendant, elle se dirigea vers la bibliothèque qui centralisait depuis de nombreux siècles les divers manuscrits et parchemins récupérés de-ci et de-là. Une source importante d’informations, disparates parfois, mais toujours intéressantes et utiles à se remémorer, ne serait-ce que se souvenir de l’étagère où tel ou tel recueil traitant d’un sujet particulier était situé.

L’Elfe sursauta alors qu’elle traversait le grand et large couloir aux murs ornées de tapisseries aux multiples couleurs encore chatoyantes même si certaines avaient perdu de leur éclat originel. Une sorte de rugissement venait de rompre l’habituel silence des lieux et, stoppant net son avancée, elle fronça d’abord les sourcils avant de tendre son oreille gauche vers l’origine de ce qui pouvait, eu égard à la quiétude de l’endroit, s’apparenter à un vacarme. La Salle du Conseil. La Salle du Conseil ? Nulle réunion ou visite n’était prévue cependant aujourd’hui. « J’exige une audience auprès des Régents ! » avait clamé la voix tonitruante et inconnue. voilà qui était fort curieux. Et comment donc le propriétaire de cette exigence déplacée était arrivé jusque là par ses propres moyens ? Aucun domestique ne l’aurait accompagné ici sans autorisation en l’absence des dirigeants. Le hall du rez-de-chaussée était à cet effet quand un visiteur, impromptu ou non, se présentait au château. Oui, vraiment curieux.

Elle en était là dans ses brèves réflexions quand l’un des valets de l’étage sortit de la Salle,  visiblement décontenancé. Sykielle fronça de nouveau les sourcils.  Quand il la vit, il ouvrit la bouche mais aucun son n’en sortit et il lui montra la pièce avec son doigt avant de prendre la direction de  l’escalier supérieur.

« Le Prince Elandir s’est absenté pour la journée, inutile d’aller le quérir », réussit-elle à lui glisser alors qu’il passait aux côtés de l’Elfe. « Je vais m’en occuper mais dites aux gardes de se tenir prêts à me rejoindre à mon moindre appel si besoin », ajouta-t-elle afin de régler au plus vite cette surprenante intrusion et n’ayant nullement l’intention de se faire agresser, le ton de la voix étrangère ne semblant déjà pas des plus amènes.

Sykielle soupira. Son père, parti à l’aube pour une raison qu’elle ignorait et avec ses deux plus proches habituels conseillers, ne rentrerait pas avant la nuit tombée ; quant à sa mère, elle était alitée et il était inenvisageable qu’elle puisse se lever. Il n’y avait donc plus qu’elle pour temporiser la situation si personne, jusqu’ici, n’avait réussi à faire entendre raison au vindicateur dont elle s’approchait à présent.

L’homme – puisqu’il s’agissait d’un humain à première vue – était d’une imposante carrure et la peau visible couverte de tatouages, même le crâne qu’il portait rasé. Sykielle ne l’avait jamais rencontré auparavant mais, sans conteste, il lui faisait penser à l’un de ses semblables croisés lors d’une audience officielle quelques semaines auparavant. A s’arrêter sur ses muscles saillants et les traces de blessures dont certaines encore n’étaient pas totalement cicatrisées, Sykielle supposa qu’il ne s’agissait pas, cette fois, d’un émissaire d’un des clans résidant sur les terres nord de Salem mais d’un combattant de ces mêmes clans, ne respectant pas le protocole et omettant de prévenir suffisamment tôt de son arrivée. Auquel cas, il aurait pu éviter un déplacement inutile si le but de sa visite était de s’entretenir avec le Prince Régent et, ce, quelle que fut la gravité du motif le justifiant. Autant dès lors en faire part au visiteur sans ambage.


« Bonsoir. Je suis Sykielle Shaaedaloran, la fille d’Elandir et Ynaselle Shaaedaloran. J’ai entendu votre requête. Je suis cependant au regret de vous informer que les Régents sont absents pour encore un bon moment. Je suppose que vous avez fait un long trajet pour vous rendre jusqu’ici et que vous devez être las, souhaitez-vous que je leur transmette votre message à leur retour ou préférez-vous demeurer à Sioun pour la nuit ? Il va de soi qu’une chambre sera mise à votre disposition en ce cas… »

Tout combattant qu’il était, Sykielle n’était pas elfe à mettre les gens dehors, surtout lorsqu’ils venaient tout exprès s’entretenir avec les Régents après un éprouvant voyage.

Tout en s’exprimant, la Princesse n’avait pas baissé son regard du visage de l’homme , un regard franc et désormais davantage assuré. Elle attendit sa réponse afin d’éventuellement prendre les mesures nécessaires.




_________________
8xzo.png


Dernière édition par Sykielle Shaaedaloran le Mer 04 Nov 2020, 17:59, édité 1 fois
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Mer 04 Nov 2020, 10:32
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
Mjürk
CZ2xw6HWQAAVics.jpg
Identité
Titre : Chef de clan
Age : 45 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Alignement : Neutre/Bon
Localisation : Royaume de l'Est

Comme il était rageant d'entendre ce silence. A quoi jouaient-ils ? Du plus loin qu'il pouvait avoir ses souvenirs, on lui avait toujours parlé d'eux comme étant les garants de la paix de leurs terres. Qu'ils méritaient le respect, et même bien plus. Mais pourtant, il n'avait croisé que de frêles elfes silencieux sur son chemin jusqu'à l'endroit où il se tenait. Une place vide, ça représentait d'ailleurs bien le rôle qu'ils tenaient dans le coeur de Mjürk. C'était bien par respect et soumission aux moeurs et aux traditions ancestrales qu'il était venu ici et cherchait à contenir au mieux sa colère.

Il ne dut pas attendre tant de temps que ça finalement, ce fut une jeune elfe, du moins d'apparence, qui vint lui faire face et lui annonça que le couple régent était absent encore pour un bon moment. Ainsi, ils se prenaient des vacances quand leur maison commençait à tomber en ruine ? Il y avait beaucoup d'incompréhension dans l'esprit du guerrier aguerri qu'il était, la politique et la gestion de ce genre de ville n'était pas ce qu'il avait appris au cours de sa vie, lui était bien plus terre à terre, il avait une situation en tête, et il n'y avait pas de place pour de quelconques chichis. L'esprit légèrement brouillé suite à l'annonce de Sykielle, il n'entendit pas l'intégralité de son discours, ou plutôt il ne s'en soucia pas le moins du monde.


« Et bien peut être est-il temps qu'ils laissent place à de nouveaux régents plus à l'écoute des besoins criés sur leurs terres ! »

Il avait été sec, presque vindicatif dans ses propos, mais on pouvait voir qu'il se contenait du mieux qu'il pouvait. Le poing fermé, serré à s'en blanchir la main, il chercha le regard de la fille du couple régent avant de reprendre.

« Les miens perdent la vie par dizaine depuis des semaines ! On a besoin de renfort et pas dans un mois ! Les créatures noires sortent des montagnes de plus en plus fréquemment et elles sont de plus en plus féroces, puissantes, sanguinaires ! Elles ne connaissent pas la douleur, ni la peur, seule la destruction semble les habiter. »

Il déballait la situation comme s'il s'agissait du couple régent en face de lui car il n'avait pas les moyens d'attendre que les vacanciers rentrent de leur croisière.

« Si vous n'agissez pas, c'est vous qui porterez le poids de nos morts ! Vous ! »

Le doigt pointé en direction de l'elfe qui lui faisait face, il avait bien conscience qu'elle n'allait pas prendre les armes, mais il était temps qu'elle fasse l'appel de leurs Champions, ou du moins qu'elle s'occupe de les rassembler car ils étaient sensés être les protecteurs des terres de l'Est, et il n'en voyait absolument pas la couleur pour le moment.
Sykielle Shaaedaloran

Identité
Titre :: Princesse
Âge: 199 ans
Race: Haut-Elfe


Sykielle Shaaedaloran

Élève
Jeu 05 Nov 2020, 17:14
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
L'hiver vient...Avec Mjürk

Sykielle avait laissé l’inconnu s’exprimer sans l’interrompre. Qu’il déverse son ire à peine contenue sur elle ne l’impressionna pas, on l’avait éduquée pour faire face à ce type de réaction.

Elle avait certes failli protester lorsque l’homme avait insinué que le couple régent se désintéressait des affaires du royaume mais était parvenue à demeurer stoïque face à cette attaque particulièrement injustifiée.

Une ombre avait ensuite voilé son regard lorsqu’il avait abordé les raisons de sa venue jusqu’à la forteresse de Sioun. Ainsi, les créatures noires gagnaient en puissance… Voilà qui devenait sérieusement inquiétant, en effet.

« La situation a donc malheureusement empiré depuis les dernières informations transmises par les émissaires du Royaume… », laissa-t-elle échapper dans un souffle tandis que l’inconnu pointait son doigt vers elle et lui assénait une ultime phrase lapidaire.

De toute évidence, la violence avait augmenté d’un cran et, si elle s’en tenait aux propos du combattant, les attaques devenaient de plus en plus récurrentes. Il devenait urgent d’apporter du soutien à ceux qui luttaient déjà âprement contre la menace noire et tenter d'enrayer cette dernière au plus tôt. Encore fallait-il disposer davantage d’éléments à cette fin.

« Vous avez fort bien fait de venir en personne nous exposer la situation à laquelle vous êtes directement confrontés sur le terrain »,  répondit-elle avec gravité, consciente de la sourde colère qui pouvait habiter son interlocuteur risquant quotidiennement sa vie et celles de ses proches.

Consciente aussi que la mission des régents était également de tout mettre en œuvre pour protéger son peuple et le territoire de l’Est, ainsi qu’il en était depuis des siècles.

  « Ces compléments d’informations nous sont précieux et nous vous en remercions », ajouta-t-elle avec un hochement de tête reconnaissant.

«Soyez assuré que nous ne sommes pas indifférents et qu’il sera fait en connaissance de cause désormais. »

La Princesse plissa légèrement le front avant de reprendre.

« Je n’ai pas bien entendu votre nom, de quel clan provenez-vous exactement ? » demanda-t-elle afin, d’une part, de connaître l’identité du visiteur et, d’autre part, de mieux localiser le lieu des affrontements qu’il évoquait.

« Pouvez-vous m’indiquer le nombre de villages concernés  de votre côté ? Et ces créatures hostiles dont vous parlez, avez-vous une idée plus précise de leur nombre actuellement ? C’est un flot continu de plus en plus dense ou attaquent-elles ci et là par petits groupes à des fréquences différentes ? Elles semblent agir en bandes isolées ou avez-vous pu apercevoir ce qui ressemblait à un chef parmi elles ? »

Beaucoup de questions d’affilée, certes, mais il lui fallait bien en apprendre davantage de la bouche même du combattant sur la nature et le comportement de ces « créatures » pour mieux les cerner et réfléchir aux moyens d’action qui auraient une chance de les exterminer ou leur faire rebrousser chemin, temporairement ou non.

Parce que de ce qu’elle savait, les hommes du nord étaient plutôt valeureux et courageux et d’apprendre que les morts se comptaient à présent par dizaines faisait craindre qu’ils ne puissent encore longtemps contenir un tant soit peu ces vagues d’ennemis sortis des entrailles des montagnes.



_________________
8xzo.png
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Lun 09 Nov 2020, 13:57
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
Mjürk
CZ2xw6HWQAAVics.jpg
Identité
Titre : Chef de clan
Age : 45 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Alignement : Neutre/Bon
Localisation : Royaume de l'Est

Le guerrier avait fini par retrouver son calme au fur et à mesure que l'elfe lui faisant face prenait note de la situation. Être écouté, montrer un certain intérêt, et surtout voir son vis à vis chercher des solutions à son problème, c'était la seule chose qui le préoccupait en ce jour. Il savait pertinemment qu'il ne quitterait pas la forteresse de Sioun avec une armée prête au combat et à repousser ces créatures non, mais il voulait les entendre, les voir, s'intéresser à leur sort. Il voulait s'assurer de ses propres yeux, de ses propres oreilles que les Hauts Elfes ne se contentaient pas de vivre reclus derrière ces larges murs à l'abri de ces nouveaux assauts et de cet ennemi.

Quand elle lui demanda de quel clan il venait, il fronça les sourcils, comme s'il se remémorait ce qu'il avait déclaré depuis son arrivée ici, mais pas de trace du nom de son clan en effet.


« Je suis le chef du clan des Tynaths. »

Rien de plus ni de moins, il s'était juste contenté de répondre à sa première question avec un empressement certain. Puis vinrent les autres questions, celles qui l'avaient poussées à venir jusqu'ici.

« Nous avons toujours fait face à ce genre de créatures. Elles sortent des profondeurs de la terre, dans les entrailles des montagnes les plus au Nord. Sauf que depuis plusieurs semaines déjà, la venue de pareilles créature est bien plus fréquente. Il y en avait peut être une ou deux par année autrefois, maintenant c'est plutôt une à deux par mois ! Et nous avons l'impression qu'elles gagnent en puissance à chaque fois. »

Le regard du guerrier semblait perdu dans le vide, comme s'il se remémorait la dernière bataille qu'ils avaient du engager, son clan et lui.

« Il n'y en a qu'une à chaque fois, et je ne saurais dire s'il s'agit de chefs ou non. Certaines sont plus grandes, d'autres plus petites, les unes possèdent une force hors du commun, les autres semblent pouvoir cracher de l'acide. Mais le plus important dans tout ça, c'est qu'elles ont toutes cette étrange capacité de produire une sorte de nuage mortel autour d'elle, qui fige n'importe quel de nos soldats et leur ôte la vie sur le coup. »

Et c'était vraiment ce qui dérangeait le plus le guerrier. Qu'importe la créature qui leur faisait face, il suffisait de taillader suffisamment pour la mettre en pièce, mais s'ils étaient tenus à distance à cause de ce genre de choses, la défense des premières lignes devenait de plus en plus complexe. Sa voix était devenue plus grave, il parlait presque mécaniquement en tâchant d'expliquer au mieux sans non plus rentrer dans des détails atroces qui pourraient faire frémir n'importe quelle personne vivant en sécurité entre ces murs.
Sykielle Shaaedaloran

Identité
Titre :: Princesse
Âge: 199 ans
Race: Haut-Elfe


Sykielle Shaaedaloran

Élève
Dim 15 Nov 2020, 19:42
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
L'hiver vient...Avec Mjürk

Le combattant avait semblé se décrisper au fur et à mesure que Sykielle lui parlait et cette dernière mesurait à quel point ces guerriers avaient besoin qu’on les entende, qu’on les écoute et qu’on les soutienne, que ce soit par l’attention qu’on leur prêtait ou par les moyens que l’on était en mesure de mettre en œuvre ou à leur disposition pour les aider au mieux dans les combats qui, de surcroît, s’intensifiaient de semaine en semaine.

Il était des choses écrites nulle part dans les livres et que, malgré l’enseignement octroyé ou reçu, même oral, on ne pouvait réellement transmettre. La Princesse, en tête à tête avec cet homme qui semblait loin d’être peureux, en percevait l’essence quand bien même elle ne parvenait pas précisément la définir.

Plus le combattant s’exprimait et plus l’Elfe se tendait à son tour. Au delà des mots, elle sentait la souffrance de son peuple, bien davantage qu’assise à écouter presque passivement les rapports indubitablement édulcorés des émissaires sur la situation du territoire de Salem. La Princesse sut à cet instant que s’entretenir avec les personnes directement concernées était la manière la plus rapide et efficace pour comprendre ce qu’il en était concrètement des conditions d’une situation. Depuis combien de temps son père n’avait-il pas agi ainsi ? Depuis combien de temps Sioun vivait-elle presque recluse sur elle-même ? Les rumeurs des combats s’étaient pourtant peu à peu propagées puis amplifiées dans la forteresse mais les informations transmises ne reflétaient pas exactement ce que le chef du clan des Tynath expliquait. Les émissaires remplissaient certes leurs devoirs mais avaient, par méconnaissance ou non d’éléments précis, occulté une partie des informations.

Il y avait urgence, en effet, et Sykielle n’entrevoyait qu’une issue pour apporter un réel soutien aux combattants dont les rangs se décimaient face à la force de frappe apparemment disséminée mais de plus en plus puissante des créatures. Telles que les dépeignait le Jarl, ces dernières n’avaient rien de naturel alors comment de simples mortels pourraient-ils durablement s’y opposer et avoir une chance de les anéantir ?

La Princesse n’avait aucune idée des projets de son père à ce sujet mais un fait s’imposait dans son esprit : il était maintenant nécessaire, voire impérieux, que les Gardiens leur apportent une aide concrète. Malheureusement, elle ignorait comment les contacter, si ce n’était que tenter de trouver cette fameuse Porte avec laquelle elle avait fait un lien potentiellement faux en parcourant les divers ouvrages à sa disposition. Seuls les Régents avaient ce pouvoir et les Régents, toute vénération qu’elle avait pour ses parents mise à part, n’étaient pas des plus disponibles pour qu’elle ait une vraie discussion de fond avec eux.

Sykielle, impuissante, retint un soupir et hocha légèrement la tête avant de reprendre la parole.

- Je vous remercie encore pour ce complément d’informations indispensables. J’entends les souffrances et les combats difficiles que vous menez. J’admire et respecte votre courage et votre persévérance. Je ne peux évidemment rien vous promettre mais soyez assurés, vous et les vôtres qui luttez sans relâche, ainsi que vos familles, que tout sera mis en œuvre pour que vous ne soyez plus seuls, confrontés à ces créatures.

Nous allons requérir des renforts, j’espère qu’ils arriveront avant que la situation n’empire davantage. Il vous faudra tenir en attendant et j’ai confiance en vous et vos valeureux compagnons dont le courage n’est plus à démontrer.

L’hiver vient, ce qui n’arrange pas les choses… Je vais déjà faire en sorte que vous bénéficiez de nourriture et de fourrures supplémentaires. Elles quitteront Sioun avant la fin de la semaine, je m’y engage personnellement.


Et s’il fallait puiser dans les réserves de la forteresse pour cela, les habitants de Sioun pourraient, eux, patienter un peu, ils étaient loin d’être démunis pour le moment, Sykielle, qui s’assurait du bon niveau des stocks en prévision de la saison la plus froide de l’année, le savait pertinemment.

L’Elfe revint cependant sur un point qu’elle avait évoqué et qui était resté sans réponse.

- Savez-vous combien de villages à peu près se retrouvent actuellement face à ce danger permanent au bas et sur les flancs des Montagnes Blanches ?

La question n’était pas anodine.



_________________
8xzo.png
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Sam 21 Nov 2020, 21:16
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
Mjürk
CZ2xw6HWQAAVics.jpg
Identité
Titre : Chef de clan
Age : 45 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Alignement : Neutre/Bon
Localisation : Royaume de l'Est

Finalement, la gamine sembla prendre un peu plus d'assurance et agissait, ou du moins parlait avec la même prestance que les régents qu'il avait pu côtoyer il y avait de cela plusieurs mois. En arrivant ici, en voyant ce chateau vide de dirigeants, il avait vraiment eu peur pour l'avenir du Royaume en lui même. Si même les Hauts Elfes en venaient à se désintéresser du sort des terres de l'Est, il devenait inconcevable qu'ils puissent subsister, lui et les clans positionnés aux frontières... Alors lorsqu'elle changea et assuma pleinement le rôle qu'elle avait à prendre en l'absence de ses parents, on put assez distinctement voir le guerrier se détendre un peu. Ses poings n'étaient plus serrés, sans être pour autant complètement détendus.

Il avait de sa part une promesse, des renforts qui allaient s'organiser pour les aider dans les mois à venir, voilà ce qu'il attendait ! Il eut même un demi sourire lorsqu'elle évoqua ce point. La suite eut fini de le dérider. Une donation de vivres, il n'allait clairement pas cracher dessus. Après tout, moins il aurait à envoyer d'hommes ou de femmes à la chasse, et plus il aurait de guerriers disponibles à tout moment pour tenir face aux potentielles venues de ces créatures sombres. L'elfe s'engageait personnellement dans ses prises de décisions, et c'était aussi là ce qu'il était en mesure d'attendre de ce genre d'entrevue. Elle mettait sur ses épaules cette responsabilité, certes difficile à porter peut être, mais qui se montrait des plus rassurantes. Il resta donc silencieux et se contenta de poser un genou à terre en baissant la tête,  regard fixant le sol. Il lui montrait par ses décisions, qu'ils s'en remettaient à elle, lui ainsi que son peuple, et montrait une nouvelle fois toute la dévotion dont il pouvait faire preuve envers ses alliés et leur rôle dans le combat qu'ils menaient.

Un moment de silence passé, il se redressa pour soutenir une nouvelle fois son regard, puis elle lui posa cette dernière question à laquelle il répondit assez sobrement.


« Dans la région impactée par ces sombres créatures, je dirais que nous sommes une dizaine de villages à nous occuper de la protection des frontières et à faire face à toute tentative d'invasion. »

Lui parlait au nom de tous ces villages, il représentait des dizaines et des dizaines d'hommes et de femmes, mais aussi d'enfants. Des vieillards étonnamment il n'y en avait pas énormément, peut être du à la rudesse de la vie qu'ils pouvaient mener.

« Nous avons toujours fait face à ce genre de créatures. Elles sortent des profondeurs de la terre, dans les entrailles des montagnes les plus au Nord. Sauf que depuis plusieurs semaines déjà, la venue de pareilles créature est bien plus fréquente. Il y en avait peut être une ou deux par année autrefois, maintenant c'est plutôt une à deux par mois ! Et nous avons l'impression qu'elles gagnent en puissance à chaque fois. »

Le regard du guerrier semblait perdu dans le vide, comme s'il se remémorait la dernière bataille qu'ils avaient du engager, son clan et lui. Quoi qu'il en soit, il ne comptait pas non plus lui faire perdre de temps dans ses préparatifs, il avait obtenu ce dont il était venu réclamer et il en ressortait plutôt satisfait. Il aurait évidemment préféré repartir avec une armée d'une centaine d'hommes en armes pour étoffer les rangs de ses guerriers, mais c'était un fantasme qu'il savait pertinemment impossible à réaliser même pour les Hauts Elfes de la forteresse de Sioun. Ainsi, il la salua une dernière fois avant de reprendre la parole.

« Mon peuple et moi, vous remercions pour votre soutien. Nous attendrons avec impatience mais assurance ces vivres et les renforts que vous nous ferez parvenir. Vous pourrez compter sur nous, comme vous l'avez toujours fait, pour tenir nos positions au péril de nos vies. »

Le guerrier attendit de voir si une réponse nécessitait qu'il intervienne à nouveau, puis s'en retourna pour prendre le chemin qui l'avait fait venir jusqu'ici. Il ne pouvait pas se permettre de laisser son clan seul de toute façon, alors il ne voyait pas vraiment d'intérêt à passer la nuit au sein de cette forteresse, même si le confort devait y être bien plus présent que dans la cabane en bois dans laquelle il passait sa vie.
Sykielle Shaaedaloran

Identité
Titre :: Princesse
Âge: 199 ans
Race: Haut-Elfe


Sykielle Shaaedaloran

Élève
Mer 25 Nov 2020, 11:26
Sujet : Re: L'Hiver vient... [Terminé]   
L'hiver vient...Avec Mjürk

Les propos plein d'espoir quant à l'appel et l'arrivée de renforts puis l'annonce de livraisons de nourriture et fourrures imminentes semblèrent rassurer totalement le Jarl dont le ton, désormais, n'était plus aussi vindicatif. Lorsqu'il mit un genou à terre devant elle pour lui montrer sa déférence et son dévouement, la Princesse se sentit fugacement gênée. C'était ses parents qui, de coutume, recevaient cette marque de profond respect et en être directement destinataire cette fois lui faisait d'autant plus mesurer l'ampleur du rôle que, peut être un jour, aurait pleinement à tenir. Comme ses parents le faisaient, elle se contenta de hocher légèrement la tête.

Le guerrier reprit la parole pour lui apporter les précisions qu'elle avait sollicitées. Une dizaine de villages étaient directement concernés, ce qui représentaient un périmètre assez large à défendre et, surtout, de nombreuses personnes en danger. Les éventuels renforts devront donc être disséminés sur toute une longueur de territoire pour pallier aux mortelles offensives.

Le chef du clan des Tynaths la remercia ensuite pour les vivres qu'elle avait promis et le soutien qu'elle ferait de son mieux pour leur apporter. Quand il lui assura qu'elle pouvait compter sur eux pour défendre cette partie nord de Salem, elle acta d'un nouveau hochement de tête, reconnaissant.

- Merci de faire de votre mieux, comme, je n'en doute aucunement, vous l'avez toujours fait jusqu'à présent. Tous ensemble nous lutterons, tous ensemble nous vaincrons, conclut-elle solennellement.

Sitôt le Jarl parti, Sykielle s'empressa de rejoindre le quartier où étaient entreposées les réserves pour l'hiver, elle avait des consignes à donner de toute urgence.



_________________
8xzo.png
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: