AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
 

 Lómion Tor'anor

Aller en bas 
Anonymous


Invité

Invité
Sam 24 Oct 2020, 15:18
Sujet : Lómion Tor'anor    
Lómion
Tor'anor

Identité


p811.jpg
  • Pseudonyme : Eressëa

  • Âge : 24 ans

  • Genre : Masculin

  • Race : Elfe sylvain

  • Classe : Roublard Rang : Mouchard

  • Corporation : Appartient à un clan de Salem

  • Don : air Niveau : 2

  • Magie : Épargné Rang : X

  • Alignement : Loyal / Bon



Physique et Psychologie

Lómion avait toujours été de loin le plus sinistre de sa propre fratrie. Le corps pelotonné dans une habituelle couche d’habit brumeux, il avait toujours fallu oublier l’idée de l’apercevoir dès lors où le soleil renonçait à son trône azuré. Se mouvant à pas de loup, il arborait l’attitude même du condamnable parfait et pourtant, il n’y avait sûrement pas plus immaculé que lui dans la descendance d’Astale. Du moins, d’une certaine façon.

Bien qu’exhalant le doute, il détenait tout de même un charme dit fastueux par ses pairs lorsqu’ils se permettaient d’être sympathique. Il arrivait qu’on le confonde avec sa matrice dès lors où il était de dos et l’on faisait fi des formes imputées naturellement aux femmes. Leur belle chevelure auburn semblait comme identique. Ruisselant jusque dans le lorsqu’il les laissait virevolter dans le vent. Les miséreux avaient hérité d’un détenteur les tourmentant à l’aide de cordelettes ou d’un bandeau, à la différence de sa mère que l’on avait toujours connue en les laissant à l’air libre et en bataille. Jamais il n’y avait eu de doute, lui et elle partageaient le même sang, le même teint de pêche et le même regard ambré qui ne se différenciait que par la lueur qui se reflétait dans leurs regards respectifs. Au mépris du regard acéré d’Astale, celui de Lómion avait préféré le stoïcisme, quelquefois trahi par un halo de malice lui étant propre.

Finalement, il n’était pas le disgracié de la famille en dépit de l’allure étincelante de ses semblables de sang. Bien au contraire, il s’en démarquait, aussi louche en était la méthode. En aucun cas il n’avait semblé s’estimer comme un subalterne, le maintien de son corps que l’on pouvait étiqueter comme élancé et vigoureux, en affirmait le contraire.

* * *

Lómion aimait le calme, ce qui n’était un secret pour personne. Se promener dans la solitude la plus totale, se reposer lorsque le soleil était à son zénith ou encore écouter les simples bruissements des feuillages et les piaillements des volatiles. Chérissant sa sérénité, il était un elfe décomplexé qui n’avait jamais donné l’impression d’aimer être le centre de l’attention. Au contraire. L’anonymat lui plaisait assez bien. S’il ne fuyait pas ses obligations, il ne se privait pas d’échapper à ce qu’il percevait immanquablement comme source de contrariété.

Quelque peu pacifique sur les bords, mais pas assez pour se permettre quelques mesquineries et quelques regards lourds de sens lorsque la situation le quémandait. Aussi placide était-il, il avait toujours semblé que l’elfe connaissait merveilleusement bien la définition même de la rancune et si l’envie de le faire sentir lui venait non sans un simulacre d’irritation, il se montrait taiseux sur ses sentiments. « Agir plutôt que rugir » certainement le fin fond de ses pensées.

Voilà un homme bien assez morne ! Du moins quand on ne le connaissait que de mots et que l’on ne voyait qu’une figure elfique triste et froide. Un homme aigri avant l’âge ? Un vieux sage peut-être ? Il était fort à parier qu’un sourire lui échapperait si cela venait à venir à ses oreilles car Lómion aimait sourire. Tordre ses lèvres en une faible risette que l’on pouvait penser timide, avant qu’elles ne se détendent non sans laisser apercevoir une certaine commissure au coin de ses lèvres, lui donnant un petit air espiègle. Peut-être n’était-il pas aussi sage qu’il ne laissait penser ? Une question que se posaient ses pairs et qui n’avait sa réponse que lorsqu’il décidait de marcher à leurs côtés. Après tout, il n’était pas totalement dyssocial. Peut-être simplement sur ses gardes.





Histoire
Chapitre 1

Lomion. La diligence ! Use de la diligence !

En réprimant un soupir de lassitude, Lomiòn esquiva le coup de lame émoussée suivie des autres sans tenter de les bloquer. Visiblement, il n’était pas d’humeur à batailler. Il regrettait sa couche qu’il n'avait quitté que trop tôt. Malaran, son père avait jugé bon de l’entrainer jusqu’en fin de journée, depuis l’aube et tout cela pour l'immiscer un peu plus dans ce qui l'attendrait à l'avenir. Encore une fois, le père manquait de bon sens et son fils de volonté. « Du donnant donnant ». À force de se contenter de se dérober, il lui fallut peu de temps pour percuter un arbre et se masser le derrière. Une minute d’inattention qui lui valut une surprise tandis que Maglor parvint presque à lui asséner un coup dans la tête du tranchant de sa lame.

Par chance ou par instinct, Lomiòn fléchit au bon moment alors que la lame adverse frappa le tronc et il se jeta sur le côté avant de se remettre correctement sur ses pieds pour passer dans le dos de l’elfe à la chevelure châtaine. Néanmoins, il laissa l’occasion de le frapper dans le dos et ne fit que reculer. Bien sûr, son aîné lui, beaucoup plus déterminé, lui fit rapidement face avant d’enchainer les coups en hauteur. Lomiòn ne fit que bloquer et ce n’est qu’au bout d’un moment qu’il remarqua que la pointe de l’épée de son frère était posée sur sa poitrine, au niveau de son cœur. Tapotant la poitrine de ce dernier du bout de sa pointe, l’ainé regarde son cadet, embêté.

- Continue comme cela et il n’y aura plus de doute à ce que ton visage se prenne indéfiniment le sol. Prévint Maglor d’une voix blanche. Bloquer de la sorte me permet facilement d’atteindre ta poitrine. Alors on recommence mais cette fois-ci, met y de la détermination et oublie un instant ton statut d’enfant. Je t’en remercie.


Bien que Lomiòn ne répondît pas comme le voulait le ton de la voix de son ainé, l’intéressé remarqua très vite le regard plissé du jeune elfe qui fit tournoyer son épée dans l’air. Après s’être mis en garde, il fixa un temps Lomion qui en fit de même opta pour la même garde mais du côté opposé, a dextre. Il fallut peu attendre pour qu'il ne tente de lui asséner des coups au niveau de la poitrine que Lomion bloqua avec plus de vivacité et le regard porté sur leur fer. À l’improviste, il essaya de frapper d’estoc le visage de son cadet. Curieusement, Lomion réussit à le déjouer et vint brusquement lui rentrer dedans de son épaule pour le bousculer.

Surpris Maglor recula mais se reprit et choisit une attaque de haut en bas mais lorsqu’il tenta d’atteindre sa jambe, Lomiòn bloqua de justesse l’épée en faisant un pas en arrière. Cette fois-ci il n’attendit pas pour faire glisser l’épée de son adversaire au-dessus de leur tête puis sur le côté, le forçant fléchir et sans que l’on puisse le sentir venir, il percuta le visage de son aîné de son poing qui tomba sur le côté, déséquilibré. Puis, il s’en tint à remettre une mèche indiscipliné derrière son oreille.

-Lomion ! Beugla son père, offusqué. J’avais pourtant dit pas de riposte à mains nues ! Garde la rancœur pour ton frère au chaud et libères-en plus tard.


Menton levé, Lomion se détourna en donnant le dos à son frère qui se relevait en râlant sous les gloussements du reste de sa fratrie et sa mère qui observaient de loin le petit duel. Le père lui, se contenta de se masser le front. Qu’allait-il faire de cet enfant ? Bonne question. Bien que contrarié, il ne put que reconnaitre la dextérité de son fils qu'il avait toujours soupçonné. Il lui avait toujours semblé que ce petit avait toujours été plus agile que conciliant. Néanmoins, la paresse de celui-ci valait le peu d’effort qu’il offrait lors des entrainements qu’organisaient les ainés des Tor'anor.

Secouant la tête comme pour effacer ses pensées, Malarab rebroussa chemin pour disparaitre derrière les arbustes au loin. Lomion qui l’observait stoppa net l’attaque de Maglor et jetait son arme à terre. Allant s’emparer de son sac, il en sort un fruit et quitte sans un mot les lieux en mangeant son mettent, retournant chez eux et laissant les autres là, sidérés. Il était temps pour lui de s'en aller faire un tour par le marchand de baies et profiter de ses draps. Personne ne l’en dissuaderait.


Chapitre 2

Àen juger par la pluie qui tombait en trombe, le temps était bien trop mauvais pour s’en aller faire une petite balade à l’extérieur comme sa famille et pourtant l’envie se manifestait davantage. L’impression d’être piégé au sein même de son propre foyer n’avait pas diminué et les regards insistants des tableaux donnant l’impression d’être posés sur lui n’aidaient en rien. Hors de la maison et pourtant toujours aussi agaçant à travers un tableau. C’est ce qu’il se disait en observant le portrait de son père et de sa mère.


En y songeant, Lomion ne put réprimer un soupir tout en se massant le visage. Bien qu’était arrivé le temps de se décider à choisir sa route, il était certain que la providence incarnée par son patriarche avait d’ores et déjà choisi pour lui. Ou du moins, en partie. Il lui laissait le choix de choisir entre la garde et le renseignement après tout. Une grande preuve de générosité venant de sa part. « Il va falloir un jour que tu comprennes qu’il est bien mieux pour nous que tu suives comme ton lignage le dessein de Tor 'in. Préserver ce qui nous entoure » Préserver disait Lenwë. Un petit gloussement lui échappa

-Hé bien, ce n’est pas préserver son prochain que d’être marchand ?

-Bien sûr que si, mais ce n’est pas quelque chose qui te serait agréable.


En entendant une voix claire et chantante qui ne pouvait que lui être familière, ses paupières finirent par se clore un temps tandis que la demoiselle le contourna et vint s’affaler sur la chaise face à lui. Si le désir de terminer au plus vite ne fut pas immédiat, il ne se serait sûrement pas gêné de lui demander un peu plus de tenue, rien que pour l’irriter. Le regard empli de malice de l’importune ne sembla pas vouloir se détacher de Lomion qui attendit patiemment son départ.

-Savais-tu que je suis dans une période où le besoin d’intimité est grand comme dit le patriarche ? Demande-t-il sans attendre de réponse.

-Ah ! oui mes excuses pour interférer avec ta phase de jouvenceau.

L’ironie facilement détectable dans la voix de sa sœur réussit à amuser Lomion qui détourna le regard alors que sa sœur elle, soupirait grandement. Le soupir devait être quelque chose de très familiale. Un silence s’installa un moment avant qu’elle ne le rompe en tapotant ses cuisses.

-Plus sérieusement. Il n’y a rien d’indigne à vendre des fruits, des herbes médicinales ou encore, être un soigneur, mais ce n’est pas quelque chose dans lequel l’un d’entre nous s’épanouirait.

-Et pourtant, les autres n’ont pas la mine sombre. Au contraire.

-Oui ! Mais comme je le disais. C’est bien parce qu'ils exercent leur activité depuis des générations et pour la nôtre c’est servir par l’épée et ou le renseignement pour nos pairs et pour la dynastie. Tu ne peux pas contester ce qui se fait depuis des lustres.

-Merveilleux, Cafardage ou carnage. Ou bien cafardage et carnage.


En croisant les bras, Lomion démontra son envie de mettre fin à la discussion, de peur de se retrouver inlassablement exaspéré et Lenwë sembla le remarquer à en regarder son sourire qui se voulait désolé. Une nouvelle fois, la discussion fut marquée par un mutisme. Malgré son souhait, le jeune elfe jugeait l’atmosphère suffisamment lourde s. S'il ne voulait pas le reconnaitre, il savait qu’elle ne chercher qu’à l’aider. Mais, ce n’est pas ce qu’il demandait, simplement de la tranquillité et non de suivre les traces de ses parents qui, eux, se complaisaient dans le renseignement. Après lui avoir jeté un coup d’œil, Lomion se mordit légèrement la lèvre, se sentant coupable. Bien que luttant contre sentiment qui n’avait pas lieu d’être selon lui, il vint à se résigner.

- Écoutes, je ne te promets rien mais je vais y réfléchir. En contrepartie, je te demanderais à toi et au reste des fanatiques de me faire un peu plus d’espace pour respirer. Il me faut de l'air pour réfléchir judicieusement.

Le regard de sa sœur brilla alors qu’elle relevait la tête vers lui, et Lomion sentit le semblant de piège se refermer.


-Très bien, j’en toucherai deux mots aux autres et de suite ! déclare-t-elle en se levant brusquement de sa chaise pour se ruer sur la porte principale

-Il pleut dehors.

-On s’en balance !


N’ayant pas le temps de répondre, Lenwë disparaît en moins de deux, le laissant tout seul lui et la porte se heurtant au vent agité de l’extérieur, une fois de plus. « Quel engouement » pense-t-il en retenant une plainte de désespoir tandis qu’il se levait pour aller chercher sa gourde et la porte à ses lèvres. Qu’est-ce que cela donnerait avec une union ?

Y penser le fit glousser bien qu’il se reprocha son manque de maturité. Du moins, pour un bref temps.

« Ça ira. Le temps. il m'en reste. »


Chapitre 3

Depuis quelque temps, il paraissait que la saison des agréables nouvelles s’était installée. Entre les fiançailles de Disdan et l’entrée de Lomiòn dans le maillage du renseignement, qu'il nommait plutôt espionnage, Malaran semblait être le plus heureux des hommes. Il apparaissait comme un sourire béat sur son visage pourtant impassible d’ordinaire et que son attention était désormais tourné sur la préparation de l’union des jeunes promis. Si pour l’heure le mariage et ses festivités n’étaient que planifié, l'ambiance emplie de gaieté se promenait déjà dans le foyer. Désormais, Disdan avait écopé d'une dette qu'il ne pourrait satisfaire facilement. Ses fiançailles, il le devait bien à Lomion, après tout c'était bien lui qu'il avait chargé de suivre la demoiselle autrefois inconnue. « A finalité instructive » avait-il dit.


Le sentiment de sérénité s’était frayé un chemin en Lomiòn qui désormais s’octroyait le droit de souffler et partager les joies de tous non sans songer à ce qui l’attendait. En fin de compte, il avait réussi à trouver d’une certaine façon le début d’un chemin vers la quiétude éternelle. Il avait fallu passer par quelques voies des plus désagréables et ennuyeux comme la sensation de n’être qu’un pantin d’un avenir élaboré par avance et l’asservissement de lui-même aux désirs de ses ascendants. Mais du mauvais en ressort toujours du bon dit-on.
Être un délateur n'est pas si déplorable. Elle offre la capacité de devenir la personne de ton choix tant que cela sert les intérêts de tes tâches lui avait assuré son père.

-Certes, mais la maitrise de la métamorphose ne se fait pas en un claquement de doigt.

-Comme tout ce que l’on entreprend dans notre vie. Et souviens-toi que la prise d’expérience t’ouvrira plus rapidement les portes de ce que tu souhaites tant. Satisfais la régence, satisfais mi et tes mentors et tu n'auras plus qu'à me remercier.

-C’est ce que l’on verra et puis, si cela me déplaît je n’aurais qu’à troquer mon arme et mon faux nom pour une roulotte de marchand.


Le visage crispé de son père lui valut un rire intérieur. Un instant mémorable qui restera ancré dans sa mémoire. Bien qu’il plaisantât, son père perdait le peu d’humour qui lui restait quand il s’agissait de ses fonctions. Néanmoins, Lomiòn savait qu’il n’était plus nécessaire de se laisser ronger par le tourment. Aujourd’hui, il n’avait que l’envie d’apprendre les rouages de son occupation qui ne quémandait pas tant de labeur compte tenu de la situation suffisamment tranquille.
Rendre des comptes directement à la régence allait sûrement être plaisant, du moins tout autant qu’être contraint de traverser les territoires qui peuplaient les alentours bien que pour l'heure, il n'avait d'autres choix que de poursuivre son initiation.

Décidément, elle était encore bien loin la sérénité à l'état pur..




Autre

  • A propos de moi : Haze'el, petit spécimen qui s'adonne au rp depuis un certain mais qui expérimente ce genre d'univers pour la première fois. Je suis également une adorable sorcière mais ça c'est un secret *chttt* 
  • Quelque chose à rajouter ? Que nenni !  




Dernière édition par Lómion Tor'anor le Ven 13 Nov 2020, 23:48, édité 5 fois
Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Sam 24 Oct 2020, 17:53
Sujet : Re: Lómion Tor'anor    
Salut m'sieur ou m'dame !

Je te souhaite la bienvenue sur Hervie Faye ! Je vois que tu as déjà plutôt bien avancé ta fiche et que tu as déjà un rôle et un personnage mûrement réfléchi ! Au plaisir de te lire !

PS : ton bourreau pour la validation sera Hermali.

Quelques jambons pour encourager la suite !

Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon

_________________
Lómion Tor'anor  Sean10


Dernière édition par Uiseann d'Envel le Sam 24 Oct 2020, 18:51, édité 1 fois

Léonessa de Faye apprécie le geste.

Léonessa de Faye

Identité
Titre :: Princesse de Faye
Âge: 19 ans
Race: Nephiliim


Léonessa de Faye

Ecuyer
Sam 24 Oct 2020, 18:51
Sujet : Re: Lómion Tor'anor    
Ahahah ! Je t'avais bien dit qu'on aimait le jambon par ici...

J'espère que tu te plairas en tout cas et que tu tomberas en amour pour cet univers. I love you

Bienvenue !

_________________
Lómion Tor'anor  Lzoone11
Sei

Identité
Titre :: Princesse des loups
Âge: 123
Race: Nephiliim


Sei

Princesse des Loups
Dim 01 Nov 2020, 10:31
Sujet : Re: Lómion Tor'anor    
Avec un peu de retard (il fallait que je démêle les poils de ma meute) je te souhaite bien la venue ici, camarade Sylvain !!  devil

Voici une autre tournée de jambon, parce que le jambon, c'est bon pour l'inspiration !


Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon Jambon

_________________

Léonessa de Faye apprécie le geste.

Anonymous


Invité

Invité
Ven 13 Nov 2020, 23:46
Sujet : Re: Lómion Tor'anor    
Bonsoir ! merci à vous pour vos nombreux jambons du coup :')

Je pense que j'ai terminé !
Hermali Van Thiering

Identité
Titre ::
Âge: 27 ans
Race: Humain


Hermali Van Thiering

Mage
Sam 14 Nov 2020, 12:55
Sujet : Re: Lómion Tor'anor    
Salut Eressëa !

En effet, ta fiche est terminée, et en toute honnêteté, il n'y a rien à redire. Donc, je t'annonce que, bravo, ta fiche est Validée  Jambon !

Tu peux maintenant créer ton Journal de Bord et faire une demande de liens.

N'oublie pas de générer ta Feuille Personnage et de la compléter (Profil > Identité), ainsi elle apparaitra dans ton avatar au passage de la souris.

L’espace Flood n’attend plus que toi !

Je me permets de rappeler pour les demandes de liens qu'il est préférable de faire un sujet par lien souhaité, histoire de ne pas se retrouver sur plusieurs demandes au même endroit. [Penses à préciser suffisamment la demande de liens que tu souhaites faire et à utiliser le Discord pour les détails]

Je te remets le lien vers notre Discord.

J'ai pris plaisir à lire ta fiche, et l'histoire de ton personnage, hâte de voir ce que tes RPs vont donner  Smile

Je te souhaite une bonne aventure à Nehem !

Au plaisir

_________________
Lómion Tor'anor  Hermal12

Uiseann d'Envel apprécie le geste.

Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Sam 14 Nov 2020, 13:45
Sujet : Re: Lómion Tor'anor    
Hey ! Félicitations ! J'espère que tu te plairas sur notre forum ! Au plaisir de te lire ou croiser ton personnage Wink

_________________
Lómion Tor'anor  Sean10
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: