AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
 

 A la découverte de la civilisation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Mar 22 Déc 2020, 11:29
Sujet : Re: A la découverte de la civilisation   
A la découverte
de la civilisation
Avec Sei
La ville, c'est comme une grande forêt !

Finalement, la gamine et le pêcheur s'étaient trouvés un terrain d'entente, bien évidemment aidés par Sei qui les avait bien encouragés à accepter la proposition qu'il leur avait faite. L'essentiel était là de toute façon, l'enfant ne perdrait pas de bras ou de main, et le pêcheur n'aurait plus à se soucier de vol de poissons de la part des enfants pauvres du quartier. Il était évident que la confiance ne se gagnait pas en quelques secondes, surtout lorsque les relations débutent par du négatif, mais avec le temps, si chacune des parties oeuvrait pour faire prospérer cette alliance, il n'y avait pas de raison qu'elle s'effondre. Mais les hommes étaient particuliers,  avides, cupides, envieux, nul ne saurait dire si cet enfant survivra plusieurs étés, ni même si ce pêcheur ne sera pas pris par la mer définitivement lors d'une de ses sorties.

C'est pour ça que Sean ne s'investissait pas autant avec le personnes qu'il croisait. S'il n'y trouvait pas d'intérêt pour lui ou pour son royaume, il se retrouvait généralement dans un état de spectateur, à la limite de médiateur l'espace d'un bref instant, comme pour donner une chance, mais rien de plus. Lorsqu'il fut rejoint par son invitée, il inclina la tête à ses paroles. Un ours au combat, c'est vrai que ce genre d'animal avait plutôt l'air coriace, et il prenait donc cette référence comme un compliment qu'elle venait de lui faire.



« Alors prenez garde à ce que l'ours ne vienne pas vous dévorer durant votre sommeil ! »



Il afficha un sourire amusé et avança de nouveau de quelques pas vers les quais, suivi de près par Sei qui se perdait presque autant que lui à l'observation des quelques navires de pêche qui étaient amarrés, puis lorsqu'elle reprit de nouveau la parole pour annoncer la suite de la journée, le prince acquiesça. Elle voulait voir Fay, le loup qui l'accompagnait, c'était assez logique vu le lien qui semblait les unir tous les deux. Mais il se garda de poser une question qui lui trottait en tête suite à ses dires. Comment retrouver un loup, dans un espace aussi grand ? Elle allait partir au hasard comme ça dans les bois des alentours et hurler son nom à tue-tête pour le faire venir à elle ? Non, il y avait des choses qu'il préférait ne pas demander car l'explication serait certainement trop complexe pour lui à comprendre, non pas intellectuellement, mais saisir la complexité du lien qui les unissait.

Concernant son idée de cadeau pour le Roy de Faye, il haussa simplement les épaules. Lui ramener une carcasse de sanglier ? Pas sûr que ça fasse son effet, ni même si elle venait à lui ramener un quelconque gibier de toute façon. Il avait de nombreux chasseurs à sa disposition, il n'aurait pas spécialement besoin de ce genre de chose. Mais un Roy, ça possède déjà presque tout alors qu'offrir en guise de cadeau lorsqu'on ne maîtrise pas cette notion d'argent ? Il réfléchit alors quelques instants avant de lui faire une réponse toute faite.



« Je ne pense pas que lui ramener du gibier soit une bonne idée, le Roy de Faye possède de nombreux chasseurs qui lui fournissent régulièrement ce genre de choses. Non, si vous tenez à lui offrir quelque chose, offrez lui donc quelque chose qui vous ressemble, quelque chose fait main, ou qui vous est cher à vos yeux. »



Cette notion était un peu complexe, mais elle devrait certainement comprendre cette explication. Un roi possédait tout, alors à part un cadeau qui incarnerait quelque chose de fort, ou un cadeau d'un artisanat n'existant pas dans sa province, il ne voyait guère de choses qui pourrait convenir. En tout cas, cette question était assez difficile à répondre puisqu'il ne connaissait pas non plus tant que cela Conrad. Et puis, en quelque sorte, c'était elle le cadeau finalement, mais ça, elle finira peut être par le comprendre avec cette entrevue. Il lui aurait bien répondu de lui faire venir des danseuses nues pour plaisanter, mais elle aurait été capable d'en trouver, alors pour éviter une quelconque erreur de diplomatie, Uiseann se garda cette idée dans un coin de sa tête.



« Quant à moi, je vais retourner à l'auberge. J'ai quelques lettres à écrire et instructions à donner. Vous saurez me retrouver aisément. Ne manquez pas de revenir avant le coucher du soleil, sans quoi vous ne pourrez rencontrer le Roy de ces terres. »



Un sourire entendu, et il se mit à prendre la destination inverse, celle de l'auberge pour y retrouver ses soldats et ses affaires. Normalement, Sei devrait l'accompagner sur le chemin puisque la sortie de la ville se trouvait non loin de cette auberge. Elle avait de quoi faire avec cette après midi qui allait s'entamer très prochainement. Il y avait pour le coup un peu d'impatience de la part du prince pour savoir ce qu'elle choisirait d'offrir au Roy finalement. Il espérait tout de même qu'elle ne lui offrirait pas Fay, vu qu'il était certainement ce qu'elle avait de plus cher à ses yeux, même si ce n'était pas une notion d'appartenance, elle pourrait lui demander de le protéger à sa place par exemple. Mais il en doutait quand même fortement.  




_________________
A la découverte de la civilisation - Page 4 Sean10
Sei

Identité
Titre :: Princesse des loups
Âge: 123
Race: Nephiliim


Sei

Princesse des Loups
Ven 25 Déc 2020, 15:54
Sujet : Re: A la découverte de la civilisation   

A la découverte de la civilisation

Sei & Ouichane








L'étrange menace que Uiseann feint de proférer n'eut pour seul effet que de la faire rire, ne trouvant pas cela crédible une seule seconde. Elle signala d'ailleurs que les loups ne figuraient pas dans les habitudes alimentaires des ours et qu'elle n'avait, par la même occasion, pas peur de lui. Sei n'avait pas peur de grand chose, en réalité et elle ne se méfiait pas vraiment plus et son camarade ne lui avait donné aucune raison de changer cette habitude qui était presque une manière de vivre pour la sauvageonne pacifique.

Leur chemin ne tardèrent donc pas à se séparer pour le moment, mais pas avant que Uiseann lui prodigue de précieux conseils afin de trouver le cadeau idéal pour le Géant Roy de Faye qu'ils ne tarderaient plus à rencontrer. Ainsi, dans leur culture, il n'était pas coutume d'offrir de la nourriture pour honorer les dirigeants, chose que les humains d'ici avaient de commun avec les Elfes de Sioun. Elle commençait déjà à réfléchir à quelque chose d'autre, considérant avec intérêt le conseil de Uiseann de choisir quelque chose qui ''lui ressemble''. Elle qui aimait tant découvrir les objets et tout ce qui pouvaient caractériser les peuples étrangers, elle serait très honorée de recevoir un objets typiques de l'un ou l'autre royaume, il semblerait que cela puisse avoir un intérêt pour le souverain de Faye, également.

Elle accompagna Uiseann jusqu'à l'auberge où elle fit le plein de jambon et de pain – pour le fromage – avant de se diriger vers l'extérieur de la ville et de s'enfoncer dans les bois denses qui entouraient la civilisation. Elle marcha longtemps, comme si elle savait exactement où elle allait, avant de s'arrêter pour observer et écouter ce qui l'entourait. Consciente que les élevages n'étaient tout de même pas loin, elle n'allait sûrement pas s'aventurer à pousser des hurlements de loups, au lieu de cela, elle émit quelques sifflements que des oiseaux reprirent en écho … Une présence ne tarda alors pas à s'approcher, elle tendit l'oreille et se mit sur ses gardes … jusqu'à ce que l'énorme loup noir surgisse soudainement des fourrés pour bondir sur elle, refermant ses crocs sur le bois de sa guisarme qu'elle arborait comme parade. Plus gros et plus fort, il la renversa sans peine et mâchouilla le bois jusqu'à ce qu'elle le renverser pour aller lui mordre l'oreille. Il poussa quelques couinements de reddition et sa sœur accepta sa soumission en l'étreignant avec force …

Il lui avait manqué … et elle lui avait manqué.

Elle passa quelques heures avec lui, il se régala du jambon et fut bien moins convaincu par le fromage. Pendant qu'il s'accordait une petite sieste, elle s'était adossé contre son imposant poitrail pour commencer à sculpter dans un morceau très large d'os qu'elle avait récupérer sur le sanglier de la veille. Elle avait remarqué tous les drapeaux de la Cité d'Ophel à l'effigie du lion, alors elle donna petit à petit forme à une crinière pour former le visage et la couronne de fourrure d'un lion. Au dos lisse de cet espèce de pion ou de médaille, elle avait gravé un soleil qui ressemblait à celui qui décorait son ventre, un symbole de protection ô combien puissant à ses yeux, car il l'avait toujours gardé du pire.

Elle promit à Fay de parler de lui au Roy et que, de toute façon, ils n'allaient pas rester très longtemps. Juste le temps de régler quelques petites choses et de retrouver Demême, après quoi, ils repartiraient sur les routes à destinations de leur maison … Si le destin n'en décidait pas autrement.   

Mais pour le moment, elle devait rencontrer ce Roy de Faye qui vivait dans une tanière de géant.


_________________
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: