AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
 

 Lyssa l'Écarlate

Aller en bas 
Lyssa l'Écarlate

Identité
Titre :: L'Écarlate
Âge: 26 ans
Race: Humain


Lyssa l'Écarlate

Qualifié
Dim 13 Juin 2021, 17:49
Sujet : Lyssa l'Écarlate   
Lyssa L'Écarlate
Identité


  • Pseudonyme : Lyssa l'Écarlate

  • Âge : 26 ans

  • Genre : F

  • Race : Humaine

  • Classe : Combattant Rang : Qualifiée


  • Corporation : Clan de Sveinsson

  • Don : Aucun Niveau : /

  • Magie : Aucune Rang : /

  • Alignement : Chaotique/Bon



Physique et Psychologie

Faite de feu et de glace. Deux éléments contraires et pourtant si complémentaires... Contrairement à ce que l’on peut croire, que ce soit lorsqu’elle était bébé ou même petite fille, la tempétueuse Lyssa n’était pas de ces enfants criards. Butée et frondeuse oui mais point du tout geignarde et encore moins braillarde. Il fallait faire avec parce que de toute façon, elle faisait ce qu’elle voulait quand elle le voulait.

Dès que ses petons lui permirent de marcher elle colla ses frères aux basques et quand elle put supporter de longs trajets, ces derniers la retrouvèrent mainte fois dans leurs bagages. C’était une enfant salle qui aimait la boue et se battait même avec les chiens quand cela la prenait. Elle défendait son bout de gras et tout le monde comprit très vite qu’il valait mieux ne pas la contrarier. Ces aînés reconnurent assez tôt l’avantage de l’avoir à leurs côtés car déjà elle n’était pas du genre bavarde et puis une fois qu’on l’acceptait, elle faisait ce qu’on lui disait avec empressement. Dès ses huit ans, la petite sauvage était capable de veiller quatre heures de suite sous la neige ou la pluie battante, de se contenter de peu d’heures de sommeil et de courir de longues distances, de chasser le petit gibier, d’apporter ainsi sa part aux expéditions et donc de préparer le petit déjeuner.

Lorsqu’elle put porter un couteau elle devint la plus dangereuse des gamines. Avant ça, aussi calme qu’elle fût en temps normal, lorsqu’elle se battait c’était à coup de crocs et de griffes. Si elle reçut pas mal de roustes de la part des ses frères et même de son père, certains d’entre eux portent encore la marque de ses dents de lait. Oui, même son père s’est déjà fait mordre par Lyssa. Même si elle l’a bien regretté par la suite, ses fesses s’en souviennent encore. A dix ans, bien que maladroitement, elle se battait déjà avec hargne et c’est là que pris tout le sens de « furie ». C’est à cette même période qu’elle fut affublée de son pseudonyme. Quand elle se battait, Lyssa devenait animal. Plus elle prenait de coup, plus elle en rendait. Elle n’avait aucun style, ne se protégeait en rien, ne feintait guère. Si cela faisait trop mal, elle s’éloignait, encerclait sa proie, la harcelait pour mieux la frapper alors. Tout son art, Lyssa l’avait appris de la nature, de son observation instinctive de son rude environnement.

Ainsi capable d’apaisement et de réflexion, Lyssa est d’un quotidien peu causant. Elle va à l’essentiel dans ses conversations mais elle a le rire facile et l’humour plutôt ironique, voire assez noir. Il semblerait qu’elle apprécie le gout du sang. Quant à la mort, elle ne lui inspire aucun dégout, à croire qu’elle l’appelle de ses vœux. En dehors des combats, elle passe son temps à la chasse ou à aider aux convois. Lyssa était une sentinelle aguerrie du temps de son adolescence mais plus son choix s’est porté sur les armures lourdes et la hache comme arme de prédilection, moins elle s’attela à la surveillance des terres, cependant elle serait encore capable de se terrer dans une crevasse enneigée pendant des jours.

Elle a affuté son physique par la force des choses. C'est-à-dire par la course et les bastons quotidiens. Il parait qu’on l’a déjà vu en venir aux mains avec un lion des neiges et qu’elle aurait parcouru la plaine en seulement deux jours de course, à demi-nue et une lance à la main. Dans tous les cas, chacun s’accorde à dire qu’elle étranglerait n’importe quel homme rien qu’à la force de ses cuisses. Est-ce que les hommes la trouvent belle, ou ne serait-ce qu’attirante ? Ce ne sont sans doute pas les adjectifs qui la décriraient le mieux car elle n’est pas concrètement considérée comme une femme à part entière. Plutôt comme un compagnon de route, un frère d’arme sauf lorsqu’elle se promène simplement pourvu d’un triangle de tissu... Lyssa est très à l’aise avec la nudité, en même temps les hommes du nord ne se cachent pas non plus dès qu’ils laissent tomber leurs fourrures d’ours. C’est qu’une fois descendu des montagnes, il fait chaud pour eux...

Enfin, elle a ce regard de panthère et ce sourire qui dit qu’elle ne ferait de vous qu’une bouchée si vous l’approchez d’un peu trop près... En revanche, elle aime se peindre le visage et son corps est parcouru de cicatrices en tout genre. Elle n’est pas belle, elle est sauvage. Tel un serpent à sang froid mais empli d’un chaud venin. Il patiente sous la neige attendant sa proie pour y planter ses crocs et rien ne pourra alors le faire lâcher que sa propre mort. Vous l'aurez compris... Lyssa n'est pas gentille.




Histoire
Chapitre 1

Lantana Styrkollrdottir de son vrai nom, est née un froid matin d'hiver. Déjà sa chevelure de feu laissait présager un tempérament enflammé. Pourtant sa mère lui donna malgré tout le nom d'une fleur, certes aux teintes orangée et aussi résistante qu’elle est petite et compacte.

On l'appelle depuis tellement longtemps « Lyssa l'Écarlate » que ce surnom lui colle à la peau. La plupart des gens ne connaissent d'elle que ce pseudonyme et il est devenu une part entière d'elle-même. Il fait frémir celui qui n'a guère entendu parler encore de ses exploits et ceux même qui la connaissent bien, ne se permettraient guère d'en rire, ou alors très doucement et en son absence.

Lyssa n'est pas concrètement connue, ni au sein de la dynastie de Salem ni dans sa propre région. Dans son entourage, elle jouit surtout d’une réputation (plutôt véridique) de guerrière sanguinaire et de furie, Lyssa étant la déesse de la frénésie dans l'un de leurs nombreux contes pour enfant. Il arrive ainsi donc que l'on parle d'elle autour d’un bon feu, au détour d'une chope de bière et au fin fond d'une bicoque nordique. Ou plutôt de tel ou tel combat auquel elle aurait participé.

En fait de matin d’hivers, c’était la fin de la saison froide et chacun aspirait au printemps. Même si dans ces hauteurs, la neige est éternelle. Cependant, lorsque la petite Lantana était né, les routes devaient à nouveau être praticables. Ce qui annonçait de nouveaux ravitaillements, du travail dans les champs des plaines et surtout ces buissons au bord des routes qui portaient justement ces petites fleurs rougeoyantes du jaune à l’orange.

Sa naissance fut donc entourée de l’espoir maternel d’une saison nouvelle au sein d’un clan mineur qui ne vivait que pour défendre leur territoire sous la houlette d’un clan à peine plus grand que le leur plus au nord. Lyssa n’avait d’autre choix que de se battre ou de se confiner avec les plus faibles dans les huttes pour entretenir le feu et attendre ceux qui se battaient à l’extérieur pour leur survie.
A l’époque il s’agissait principalement de chasse et d’éloigner le Lion des Neiges du peu de bétails qu’ils possédaient. Périodiquement, il fallait terrer plus profondément les démons dans leur tanière au plus profond de la chaîne montagneuse mais aujourd’hui c’était un quotidien qui mettait en péril leur rythme entre chasse, travail aux champs et escarmouche. Cela s’était accéléré nettement alors qu’elle était toute jeune et au plus loin qu’elle se souvienne, elle a toujours manié l’épée.

Dire que cela avait été un choix ne serait pas très juste. Dire que cela lui avait été imposé serait tout à fait faux. Dès qu’elle le pu, elle avait suivi son père sur le champ de bataille. Il avait été très absent dans ses plus jeunes années et il était temps pour elle qu’elle rattrape ce temps perdu. Elle avait eu sa mère presque pour elle seule malgré le nombre de ses frères et sœur, il lui fallait aussi un père dorénavant et s’il fallait mourir à l’aube de ses quatorze années, personne ne l’en aurait empêché car ça aurait été un honneur pour le clan. C’était pour cela que son père avait laissé à naître un enfant à chacun de ses passages au village. Que ce soit à cause de la rigueur de la vie ou par l’épée, la mort était une compagne bien connue dans ces contrés or il fallait assurer la continuité du clan et Lyssa était l’avant dernière d’une tribu de cinq frères ainés et d’une sœur née juste après elle.



Chapitre 2

Son père avait commencé par l’emmener avec lui et ses frères d’abord dans les champs. Il s’agissait d’aider les clans humains et elfiques ne vivant pas dans les montagnes à labourer, semer et récolter les blés sur leurs terres. En retour, ils repartaient avec du blé et d’autres ravitaillements en plus des convois qui leur étaient fait durant l’année. C’était ainsi que cela fonctionnait sur les terres de Salem, tous les clans s’entraidaient, se protégeaient les uns les autres même si leurs différences troublaient parfois leur entente et cela fonctionnait très bien ainsi.

Si Lyssa ne mettait pas vraiment la main à la pâte, elle avait profité de ces temps pour être entrainée par son père et d’autres. Elle avait passé beaucoup de temps à fureter par ci par là, elle avait rencontré nombre de personnalités diverses et surtout, elle passait son temps à courir dans les plaines et les forêts bordant la chaine montagneuse et Lyssa courait très vite. Elle atteint rapidement une taille digne du nom des Styrkollrdottir et bien sûr, durant son adolescence elle en joua auprès de ses camarades pour leur faire manger la terre. Entre temps, on lui avait plus ou moins montré comment elle pouvait communier et donc entrer en contact avec ce qu’elle avait compris comme étant « l’essence de la vie » mais le quotidien et la violence de sa propre vie ne lui donnèrent pas de prédispositions à cela. Il lui arrivait d’en user, cela l’apaisait et puis les mois ou les années passaient sans qu’elle ne s’y pliât régulièrement.

Lyssa commença à se battre contre les démons, elle avait seize ans à peine. Jusqu’ici, elle n’avait au plus près qu’accompagné l’expédition et elle avait dû rester au campement. Ainsi son premier face à face ne fut pas ce que tous avaient prévu, s’ils s’étaient attendus à quelque chose de sa part. Peut-être de la peur ? Ou plutôt cette envie d’évacuer son déjeuner devant la vue de ces immondices... Mais pas Lyssa. Elle avait achevé la bête déjà bien mise à mal, après lui être grimpé sur le dos et lui avait enfoncé son épée flambant neuve dans le crâne.
Alors que certains avaient terminé fou à lier à la suite de leur rencontre avec un démon, Lyssa s’était présentée à son père, un sourire éclatant et la figure pleine du sang ennemi. A croire que la folie avait toujours été présente en elle d’une certaine façon. Les combats n’avaient fait que croitre depuis et c’était dorénavant son quotidien.

La femme qu’elle est aujourd’hui à été en partie forgée par la rudesse de son environnement mais il y avait malgré tout quelque chose en elle qui la prédisposait à la violence. Pas qu’elle soit incapable de faire preuve de bienveillance mais ce n’est pas dans sa nature de s’apitoyer ni même dans la nature des siens. Elle a un but dans la vie et jusqu’il y a peu, n’avait pas réfléchie à un autre avenir que son actuel présent.




Autre

  • A propos de moi : DC de Léonessa et Cacïlia.


Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Mar 15 Juin 2021, 08:25
Sujet : Re: Lyssa l'Écarlate   
Bonjour petit être tout mignon !

Quelques fautes par ci par là, mais rien de bien méchant ! Voilà un personnage qui va pouvoir assurer la diplomatie pour Salem, c'est que ça manquait !

Ah, du coup, ce n'est pas un DC mais un TC pour informations ! J'ai hâte de croiser ton PJ et bien sûr, c'est validé toussah toussah et tu connais le chemin ainsi que les subtilités de la validation des fiches alors je ne t'en dis pas plus !

Bon vent jeune fougueuse !

Lyssa l'Écarlate 1f351 nain hache

_________________
Lyssa l'Écarlate Sean10
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: