AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
 

 Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Jeu 17 Déc 2020, 11:15
Sujet : Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Mendel
de Sladmaire
hk0s.jpg
Titre : Comte de Sladmaire
Age : 49 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Corpo. : Les Lions de Faye

Alignement : Loyal/Bon
Localisation : Ophel
L'homme attendait à la fraiche aux portes de la citadelle près de la garde, sur un grand cheval qui sans aucun doute était originaire du désert d'Alkhar.

Il était habillé tel un maistre d'arme parmi d'autres; un gambison dont la seule originalité était sa couleur verte sombre et des épaulettes de cuir. L'ensemble était très simple et il ne portait aucune des décorations liées à son poste de Chef des Armées de Faye.

Bien sûr on le reconnaitrait car l'homme était respecté mais il attirerait moins les interrogations du peuple alors qu'il traverserait la ville avec un inconnu.

Le Chevalier avait mandé à ce que Sean se présente comme un combattant mais qu'il évite aussi toute parure ostentatoire qui alerterait l'esprit des plus faibles ou de potentiels espions ennemis. Sans y paraitre, Faye semblait être plus au fait de la menace.

Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Dim 27 Déc 2020, 14:02
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Inspection en
toute discrétion
Avec des soldats de Faye
Entraînement à la fraiche

Même si le mot n'avait pas été des plus nécessaire, le prince avait été averti par le maistre d'armes de l'horaire approximatif de ce qu'ils avaient entendu avec le Roy Conrad quelques heures plus tôt. Cette visite avait été des plus instructives pour lui, non seulement Conrad en savait bien plus qu'il ne l'imaginait concernant leurs ennemis, mais en plus de ça, il n'avait émis aucune objection à ce qu'il vienne fureter parmi ses troupes pour observer et noter les forces et faiblesses de leur principal allié. Car c'était bien de cela dont il s'agissait. Uiseann n'était pas venu à Ophel en avance, sans attendre l'arrivée de son frère le Roy Mareck, simplement pour profiter des délices de Faye un peu plus longuement. Non, il s'agissait d'une inspection en règle. Pas vraiment non plus pour s'assurer de leur supériorité en cas de conflit, mais pour parvenir à une meilleure synergie entre les deux armées si l'avenir tendait à les réunir sur un même champ de bataille et du même coté.

C'est donc à la fraiche, de bonne heure que le prince s'était levé, pour ne pas dire à l'aurore. Une toilette s'imposant, des vêtements neutres sans apparats, une épée accrochée à sa ceinture, car après tout il était là pour beaucoup en qualité de mercenaire, et il alla quérir un de ses hommes lui aussi levé pour lui donner quelques instructions dans la grande salle de l'auberge où il prendrait quelques minutes pour se sustenter avant de partir.



« Aujourd'hui, ta mission sera de t'assurer que notre invitée ne s'attire pas de problème. »



Il tendit à l'homme de carrure relativement imposante, une bourse de quelques pièces en cas de besoin, qu'il attrapa et rangea soigneusement après un salut militaire digne de ce nom.



« En cas de besoin, n'hésite pas à t'en servir. J'aimerais autant que possible que les effusions de sang soient évitées. Ah, et attend de mes nouvelles pour la diriger vers le bastion de Faye pour y rencontrer les soldats de cette région. »



Normalement, cet ordre était simple à comprendre, mais dans tout cela, il y avait une inconnue : Sei. Il était évident qu'elle n'allait certainement pas se laisser mener par le bout du nez par un de ses soldats sans poser de questions. Et pour cela, il laissera son homme d'armes se débrouiller. Après tout, il n'avait pas encore de manuel "Sei pour les Nuls" à proposer, donc toute autre explication ou proposition n'auraient pas grand intérêt. Il s'empressa alors de prendre de quoi se remplir l'estomac, puis fit préparer sa monture avant de quitter l'auberge.

La luminosité était encore assez faible, le soleil timide à cette heure, mais rien d'insurmontable pour retrouver Sire Mendel. Le prince se rendit donc au point de rendez-vous, puis aperçut bien vite l'homme qui l'attendait, perché sur son cheval de grande taille. Il reconnaissait d'ailleurs cette race, un bon bestiau de ce qu'il en savait. Fidèle et courageux, c'était une des races idéales pour monter au front sans s'inquiéter des réactions de son compagnon. Mais qu'importe, ce n'était pas sa monture qui intéressait Sean. Il arriva à hauteur de l'homme d'armes, qui comme lui s'était dépouillé de toute parure militaire, puis le salua d'un signe de tête élégant.



« Bien le bonjour Sieur Mendel, et navré de vous avoir fait attendre. Je sens que la journée sera passionnante. Je vous suis. »



A l'inverse d'avec Sei, cette fois il ne mènerait pas la danse non. Il n'était déjà pas chez lui, il ne s'agissait pas de ses troupes, donc c'était assez logique que le maître de  ces lieux prenne la tête et le conduise aux endroits les plus indiqués pour observer peut être les entraînements matinaux, et discuter de stratégie au besoin avec lui, partageant probablement également des informations plus ou moins sensibles mais parfaitement essentielles si les deux Royaumes souhaitaient réellement faire front commun dans ce qui s'annonçait comme un conflit imminent contre ces créatures venues de bien plus loin que l'horizon.





_________________
Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE] Sean10
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Mar 19 Jan 2021, 21:56
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Mendel
de Sladmaire
hk0s.jpg
Titre : Comte de Sladmaire
Age : 49 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Corpo. : Les Lions de Faye

Alignement : Loyal/Bon
Localisation : Ophel
« Vostre Altesse… »

Mendel calqua sont salut sur celui du Prince. Il y avait de la retenue dans cet homme mais l’éclat de son regard clair trahissait une propension à l’humour.

« N’ayez crainte, vous estes plutôt en avance mais je suis de vostre avis. Il y a toujours une sorte d’exaltation lorsqu’il s’agit de rassembler ses forces pour pourfendre un ennemi commun. »

L’intonation de sa voix n’exprimait aucun doute ni crainte, au contraire, une certaine hâte s’entendait.

Ils mirent leur monture au pas et Mendel demeura au niveau de Sean pour pouvoir lui parler librement.

« Nous allons de ce pas à la Commanderie. Vous n’estes pas sans savoir que nostre armée se scinde en deux factions principales. La cavalerie représentée par l’Ordre de Chevalerie et l’infanterie regroupée au sein de l’Ost dont la Garde Royale fait partie intégrante. Je coordonne les rangs de l’Ost en tant que Chef des armées tandis que Sir Dogmaël, le frère de Sa Majesté, occupe le poste de Grand Maistre des Lions. Nous travaillons comme un seul corps par nécessité. »

Il eut un mouvement nerveux des hanches qui fit légèrement dévier sa monture mais il la remit prestement sur la voie d’un claquement de langue. De façon détournée, le chevalier avouait qu’il manquait à Faye un véritable Général à la tête des fantassins. Tout dans son attitude trahissait d’ailleurs le Chevalier qu’il était, l’homme n’avait jamais été soldat et ne le serait jamais.

« La Commanderie se trouve dans les bâtiments de l’Ordre. Nous n’en sommes guère loin mais vous conviendrez rapidement qu’il vaut mieux estre à cheval pour traverser le port à cette heure. Nous y rencontrerons Sir Dogmaël que je vous présenterai et, s’il vous sied, je vous montrerai nos cartes et tout le reste. »

Balayant l’air de la main, Mendel signifiait par là qu’ils ne lui cacheraient rien de l’état de leur force, ni leurs ressources ni leur nombre, pas même leur stratégie de déploiement sur le territoire. Envel avait besoin des relations de Faye pour traiter avec l’Est ? Eh bien Faye avait besoin de ses frères enveliens pour renforcer son Ost.

« Bien sûr, son Altesse nous invite tous deux à sa table puis je vous ferai visiter l’Ordre ainsi que son Académie. Il y a là des hommes de valeur que j’aimerais vous présenter. »

Sur ces mots, ils longeaient de fait les quais sur lesquels s’attroupaient déjà les sardiniers pour vendre leur pêche du matin. C’est naturellement que la piétaille s’écartait à leur passage. La plupart lançaient à Mendel un salut amical qu’il le leur renvoyait avec un sourire chaleureux. Le blond chevalier était ici un fils du peuple et le soleil se déployait jusque dans son regard verdoyant.

Ils traversèrent assez rapidement le port et arrivèrent sur les quais de la Commanderie où une cogue de belle taille mouillait. La marine de Faye était assez limitée mais les quelques navires que le royaume possédait étaient de belle facture.

Les deux hommes délaissèrent enfin les chevaux à deux pages qui se précipitèrent vers eux pour s’introduire ensuite dans la bâtisse. Quelques minutes plus tard, c’était en compagnie de Dogmaël que les deux hommes d’arme se trouvaient et ils contemplaient déjà attentivement une carte de Nehem dont le tracé des frontières Faye révélait quelques secrets au regard du jeune Prince Uiseann.

Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Mar 02 Fév 2021, 18:19
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Inspection en
toute discrétion
Avec des soldats de Faye
Entraînement à la fraiche

Le Prince se contenta de suivre Sire Mendel en direction du port. Quelques échanges s'installèrent au cours desquels Uiseann relevait dans un coin de sa tête toutes les informations susceptibles de lui être utile d'une manière ou d'une autre. Même les réactions incontrôlées du Maître d'Armes en disait long sur les manques au niveau de l'organisation de leur armée, mais c'était clairement une chose qui n'était pas à mettre entre les mains du premier venu. Il était parfois préférable de compter sur un homme fiable mais quelque peu inexpérimenté plutôt que l'inverse.

Il se garda néanmoins de faire une quelconque remarque aux paroles de Mendel, n'ayant tous les tenants et aboutissants entre les mains, il n'allait certainement pas émettre un jugement, même constructif, sur la manière dont étaient gérées les forces armées de ses alliés. Il n'était en effet pas là pour ça, mais plutôt pour apprendre et partager. Ainsi, lorsqu'ils arrivèrent à la Commanderie, le Prince salua les hommes présents, puis il fut conduit jusqu'à l'intérieur de la bâtisse où ils furent rejoints rapidement par Dogmaël, le chef des Lions, le fameux Ordre de chevalerie de Faye. Un salut respectueux plus tard, et ils se mirent à échanger quelques informations autour d'une carte du royaume relativement bien détaillées.



« J'ai remarqué en arrivant icelieu qu'un bien beau navire y était amarré, et j'ai l'oeil pour ce genre de choses aha ! Est-ce vous Sire Mendel qui organisez également la flotte de Faye ? »



Il n'y avait pas de moquerie dans son ton, une simple question qui l'intéressait, lui le Maréchal d'Envel qui avait sous ses ordres la plus grande flotte du Royaume peut être. Il attendit quelques secondes la réponse puis passa directement à autre chose, non sans noter la présence stratégique des troupes de Faye sur la carte. Il était évident que les frontières avec le Royaume de l'Est n'étaient pas forcément très contrôlées militairement, cela dénotait clairement une forme de lien qui unissait Faye à l'Est. Mais ce n'était pas non plus l'intérêt premier de cette réunion après tout.



« Nous avons fait face à ces créatures ici, et ici. Malheureusement, nous ne pouvons y envoyer notre flotte en support, un monstre marin a été aperçu dans ces eaux. Il faudrait monter une expédition avec une grande partie de notre flotte pour en venir peut être à bout, et nous n'avons évidemment pas les moyens de perdre des hommes ou une partie de notre flotte par les temps qui courent. »



Tout en parlant, il s'était avancé vers la carte et indiquait précisément les endroits où les attaques avaient eu lieu, près de la frontière avec l'Est, non loin d'Ophir, ainsi que l'endroit où ce fameux monstre avait été aperçu dans les eaux de la mer Noire.



« Nous avons d'ailleurs toujours à faire à de nombreux pirates dans les eaux environnant nos frontières, mais la situation est sous contrôle de ce coté. Nous avons récemment envoyé une garnison supplémentaire du côté d'Ophir pour renforcer les défenses de nos terres face aux potentielles attaques de ces créatures sombres. Nous pensions envoyer également une partie de nos forces ici. »



Il pointa du doigt une petite ville du Royaume d'Envel non loin de la frontière avec Faye.



« Ainsi, nous pourrions intervenir sur vos terres et renforcer vos troupes si le besoin en était exprimé bien entendu.  »



Lui non plus ne cachait rien de la stratégie militaire d'Envel, ni de ses forces actuelles, positions et ambitions en la matière. La réputation de la flotte d'Envel n'était plus à faire, alors s'il disait qu'il ne voulait pas envoyer sa flotte combattre ce fameux monstre marin, alors c'est que la menace était tout de même assez forte. Il ne savait pas cependant si ce monstre avait un quelconque lien avec les créatures sombres, cela pouvait laisser penser ce genre de chose, mais il préférait ne pas s'avancer trop à ce sujet.

Le petit groupe prit donc un moment pour discuter des décisions possibles qui allaient être prises par la suite une fois son frère arrivé à Faye, puis après de longues minutes de discussions plus ou moins enflammées sur ce qui était le mieux à faire pour l'un ou pour l'autre, le Prince finit par se redresser et étira son dos un bref instant. Il observa ses deux comparses puis reprit la parole pour changer de sujet.



« Je m'étais permis de proposer à mes hommes d'intégrer l'entraînement donné aux soldats de votre ost, je suis sûr que cela reste le meilleur moyen pour nos hommes d'apprendre à combattre ensemble et de se faire aux manières et habitudes d'une autre armée. »




_________________
Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE] Sean10
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Sam 17 Avr 2021, 18:29
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Dogmaël
de Faye
hk0s.jpg
Titre : Prince
Age : 58 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Corpo. : Les Lions de Faye

Alignement : Loyal/Neutre
Localisation : Ophel

« Nostre flotte n’est pas des plus conséquente mais les quelques bateaux que nous avons viennent tout droit des ports de Varenne. Nous avons un jeune amiral qui commande deux flottilles de trois navires flambant neufs et armés jusqu’aux dents.

Cependant ils existent surtout pour la protection de nostre bon Roy et des côtes Opheloises car les pêcheurs des villages côtiers savent tenir une arme lorsqu’il le faut et jusqu’ici cela suffisait pour se défendre dans nos eaux. »


Sir Mendel indiqua les routes maritimes de Faye partiellement sécurisées. Tout comme certains territoires terrestres, tout indiquait que le royaume bénéficiait d’une paix durable. A telle point que les habitants n’avaient connu de conflit direct depuis plusieurs générations et s’ils n’étaient pas préparés à l’invasion d’un ennemi puissant, ils ne semblaient pas non plus craindre que ce dernier vienne jusqu’à eux.

« Et puis... Les pirates n’osent remonter jusqu’ici car les flots du nord-ouest se montrent aussi sauvages que ceux de votre nord-est, au-delà du fait qu’il existe peu de passages commerciaux en mer.

Concernant nostre marine... Ces hommes sont d’excellents marins, si ce n’est les meilleurs. Ils savent naviguer dans des mers fort agitées mais ils n’ont connu que peu de combat, si ce n’est aucun. »


Suivant du regard les points que montrait le Prince, Mendel l’écouta attentivement en fronçant les sourcils. Ce qui était chez lui un signe de concentration et de réflexion. Il eut alors un échange de regard avec le Grand Maistre qui se raclât la gorge avant de prendre la parole à son tour :

« Envoyer une armada contre ce monstre serait improductif. Je suis certain en outre, qu’il protège naturellement le secteur. Même si un certain nombre d’ennemis a réussit à passer, il est aussi possible que sans lui vous auriez eu un surplus de travail avec ces envahisseurs. Et vous l’avez dit vous-même, avec la guerre qui se prépare, nous ne pouvons perdre des hommes dans des combats isolés. »

L’ancien combattant se rapprocha de la carte et désigna Ophir.

«  Nous ne pourrons vous être d’une quelconque aide en mer mais nous pouvons aisément vous envoyer quelques Maistres Chevaliers pour soutenir ce front. Un de nos combattants vos cinq de vos soldats, cela pourra nous faire gagner du temps.

Je vous conseille d’y envoyer aussi une part de vos cavaliers. J’ai cru ouïe dire qu’ils avaient leur renommé et il s’agit ici non pas de perdre en piétaille mais de limiter les dégâts jusqu’à ce que l’on puisse s’entendre avec vostre Roy. »


Sir Dogmaël avait parlé sans orgueil aucun mais l’avait énoncé comme une vérité qui ne puis être contredite. Si l’organisation militaire de Faye avait de grandes failles, la qualité et la force de leurs chevaliers n’étaient plus à prouver.

Il secoua la tête lorsque Uiseann parla de la frontière entre Envel et Faye.

« Pourquoi protéger ces frontières intérieures alors que l’ennemi arrivera surement par la voie de la mer ? J’aurais tendance à croire qu’il vaut mieux garder vos forces sur vos côtes. Il est bon de protéger la brèche au nord-est car l’Empire Noir semble vouloir remonter par les marais. Vos côtes au sud, sont bien moins rocheuses que les nostres et l’Empire Noir à bien compris qu’il était plus aisé de nous atteindre par ces plages. Lorsqu’il débarquera, il sera alors temps de déplacer vos hommes.

Nous avons quant à nous surtout des falaises difficiles à prendre, nous avons deux brèches du côté de Yerusha mais elles sont fort bien gardées. »


Mendel pris à nouveau le relais dans les explications.

« Potentiellement, l’ennemi pourrait débarquer sur les plages de Blon mais nous y avons déjà envoyé des hommes depuis que nous avons appris les dernières attaques. Nostre crainte est surtout que l’Empire tente de remonter le fleuve pour atteindre les Vallées, même si passer le détroit n’est pas une mince à faire. L’eau n’y est guère assez profonde pour les vaisseaux d’envergure et il y a beaucoup de roches à fleur de l’eau peu visibles. 'Y naviguer est difficile si on est pas de la région.

Il y a un village non loin de cette embouchure où vos hommes pourraient venir renforcer nos troupes. »


Il désigna l’endroit où se déversait le fleuve en dessous de Blon et demanda :

« Que pensez-vous si nous envoyions quelques navires dans ces eaux ? »

Le temps passa encore jusqu’à ce que Sean parle de l’entrainement de ses hommes avec leur Ost.

« Vous avez bien fait Majesté, acquiesça Sir Dogmaël. Je crois d’ailleurs que Mendel doit vous faire visiter nostre Ordre tantôt ?... Je ne serai pas des vostres malheureusement mais je vous propose de nous sustenter avant de nous dire au revoir. Plusieurs de nos gradés vont se joindre à nostre table ce midi, vous pourrez donc faire connaissance. »



Dernière édition par HaShem Boreh le Dim 02 Mai 2021, 11:53, édité 1 fois
Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Dim 25 Avr 2021, 18:07
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Inspection en
toute discrétion
Avec des soldats de Faye
Entraînement à la fraiche

Les discussions allaient bon train, sérieuses et aussi importantes qu'elles pouvaient l'être. Mine de rien, ils étaient en phase de définir le futur échiquier sur lequel allait probablement se jouer les futures batailles contre un ennemi qu'ils ne connaissaient que trop peu. Uiseann acquiesçait de la tête aux propositions des deux hommes, donnant tour à tour leur expertise personnelle et leur connaissance du terrain ou de la situation sur place. Ce furent donc de nombreux échanges de bons procédés : j'envoie des navires ici, tu envoies des troupes là bas. Faire front commun, c'était le maître mot.

Néanmoins, à l'une des remarques, le prince ne put que tiquer en affichant un sourire narquois.



« Un de vos combattants en vaut cinq des notres ? Et bien ma foi, j'espère qu'ils ne mangent pas pour cinq en ce cas, sinon il va falloir également prévoir davantage de provisions pour les mois à venir ! »



Et puis quoi encore, une si grande différence de talent ne pouvait être validée par le Maréchal, c'était évident. D'autant que la méthodologie et l'entraînement des troupes étaient drastiquement opposés entre Envel et Faye. Leurs chevaliers n'avaient certainement pas usurpé leur réputation de grands combattants, mais il n'était pas certain qu'ils soient aussi à l'aise sur des milieux bien plus chauds qu'ici, ou même dans des marécages. Et puis, de ce qu'il avait comme idée, ils étaient le genre de soldats "droits", ce qui faisait la force de ce Royaume d'ailleurs. Et c'était probablement ça qui les différenciaient le plus. En combat pure ils devaient certainement mieux maîtriser leur art, mais face à un imprévu c'était probablement plus favorable aux soldats d'Envel. Et puis, ne vaut-il mieux pas une meute de chiens dirigée par un loup, plutôt qu'une meute de loups dirigée par un chien ?



« Je ferai envoyer une partie de ma flotte aux abords de Blon oui, cela pourrait dissuader d'attaques de faibles envergures. Si vos marins par contre n'ont connu aucun combat, je doute fort de leur utilité sur le front. Je penserai plutôt à les utiliser en ravitaillement, transports de troupes et autres missions de ce genre. Inutile d'envoyer une brebis se mesurer aux lions. »



Le temps passa donc rapidement, à force de parler de politique militaire, mouvements de troupes et autres joyeusetés dues aux préparatifs d'une guerre certaine. Lorsque le soleil fut à son zénith, ils quittèrent donc ce quartier général pour aller se sustenter. Le Maréchal se contentait de suivre ses hôtes pour le moment. L'après midi devrait être un peu plus libre finalement puisqu'il le passera à observer les divers entraînements prévus. Il n'était d'ailleurs pas impossible qu'il participe à un ou deux exercices pour se décrasser, mais rien n'était encore décidé.

Pour l'heure, il fit la connaissance de quelques gradés de l'armée de Faye, qu'il salua chaleureusement. Les discussions reprirent donc cette fois avec plus de légèreté que cette matinée. Même si Sean ne cherchait pas spécialement à connaître ces personnes, elles avaient l'être heureuses d'avoir l'occasion de manger avec eux et de parler de choses et d'autres. Il resta néanmoins très évasif sur les questions portant sur la stratégie militaire, ou même sur la situation politique ou militaire actuelle à Envel, tout d'abord parce que ce n'était pas à lui de l'annoncer officiellement, mais à son frère, mais aussi parce qu'ils n'avaient pas besoin d'en savoir plus que ce que leurs plus hauts gradés avaient pu leur expliquer.

Lorsque le repas fut terminé, Sean chercha Mendel du regard, lui indiquant simplement qu'il était fin prêt à inspecter un peu ce fameux entraînement, et surtout voir comment ses hommes pouvaient s'en sortir avec ces règles très différentes de chez eux. S'ils pouvaient en tirer quelque chose durant ces quelques jours, ce serait toujours ça de pris.





_________________
Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE] Sean10
HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Lun 26 Avr 2021, 14:09
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Mendel
de Sladmaire
hk0s.jpg
Titre : Comte de Sladmaire
Age : 49 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Corpo. : Les Lions de Faye

Alignement : Loyal/Bon
Localisation : Ophel
Ils étaient tombés d'accord à peu près sur tout si ce n'est quelques différences d'interprétation dérisoires. Sir Dogmaël avait acquiescé concernant l'utilisation de leur marine pour le ravitaillement mais il laissa Mendel le soin de valider informellement cette décision car lui-même ne s’occupait guère de l’armée en mer. Cependant il avait considéré que l'expérience en temps de guerre serait formatrice.

Mendel avait souri en coin à la répartie boudeuse du jeune Prince sur le jugement de niveau entre chevalier et soldat faite par le frère du Roi. Il se garda cependant d'apporter son support à l'un ou à l'autre. Cependant l'ensemble de leurs débats fut instructif et productif. Mendel avait une meilleure visibilité de l'organisation militaire de l'ensemble du continent car il avait aussi quelques informations concernant l'Est qu'il s'était gardé de révéler à Uiseann.

Ce qui avait été traité ici officieusement serait développé officiellement lors de la table ronde avec le Roi Mareck d'une même voix. Si l'ensemble des chefs d'armée des deux royaumes se montraient soudés, plus facile il sera de convaincre les chefs des royaumes sur la stratégie à mener. En ce qui concernait la soi-disant arme en territoire Estien, le sujet ne relevait pas de leur prérogative immédiate. Mendel imaginait déjà une âpre conversation entre les souverains.
Actuellement, il était primordial de gagner du temps car des heures sombres s'annonçaient. « Comme il était étrange de se sentir en guerre quand la populace autour vivait paisiblement et ne s'attendait ni à une mobilisation, ni à la faim et encore moins à la mort...», pensait Mendel.

Le repas fut agréable et une tension positive se faisait sentir. Indirectement, chacun d’entre eux, même ceux avec des informations très partielles, savait qu’une guerre se préparait. La peur ne dominait pas, toute une génération attendait de pouvoir faire ses preuves. Mendel laissa le Maréchal se familiariser et échanger avec les hommes dont certains seront ses subordonnés directs car Envel et Faye ne devaient pas combattre en deux rangs distincts, le chevalier en était convaincu.

Le regard de Mendel croisa celui de Sean et l’homme acquiesça presque imperceptiblement. Une fois tout deux dehors, le chevalier lui indiqua :


« Nous pouvons continuer à pied, ces bâtiments font partie du corps martial de l’Ordre. »

Ils se trouvaient sur un chemin de ronde et une arche de pierre enjambait une route principale pour rattacher la structure à un chemin de ronde d’une autre bâtisse bien plus imposante. Sur le pont, ils pouvaient voir l’entrée principale de l’Ordre ainsi que ses tours. Par-delà on percevait quelques mâts de navire qui indiquaient la mer à proximité.

Mendel introduisit donc le prince par les créneaux et ils descendirent jusqu’à la grande cour, immense, où nombre d’hommes, pour la plupart très jeunes, s’entrainaient. Il y avait plusieurs terrains en terre battue où les aspirants s’affrontaient à l’épée mais pas seulement. Au travers d’ouverture l’on en entendait d’autres qui luttaient à main nues dans des salles faites à cet effet. L’on pouvait apercevoir aussi des pages et des écuyers soigner des montures ou se préparer à la monte.

« Nostre terrain pour la quintaine est plus à l’extérieur comme la plupart des entrainements à cheval mais toute la partie à droite sert à la monte d’un seul bras en équipement et aux soins des équipements... »

Mendel expliqua l’organisation par secteur en avançant lentement. Quelques écuyers vinrent les saluer mais personne ne resta auprès d’eux tant que Mendel n’en fit pas la demande. Il lui montra les entrainements de frappe à la hache ou au maillet sur des mannequins, quelques-uns effectuaient des soubresauts complètement équipés. Des salles et les terrains étaient organisés de façon que différents ateliers d’entrainement s’exposaient selon les niveaux des aspirants. Il y avait quelques combattants s’entrainant seuls, voir à deux, de leur côté mais les plus grands groupes étaient chapeautés par des maîtres d’arme reconnaissables à leur barbe grisonnante.

Mendel laissa Uiseann observer et comprendre par lui-même d’abord sans commenter le niveau ou les différentes classes qui évoluaient. D’ailleurs, le Prince pu reconnaitre certains de ses hommes au milieu de Chevaliers Faye aguerris.

«  Nous avons un parcours de lancer de javelot à l’extérieur et une salle de brette intérieur dédiée aux gradés mais si vous me le permettez vostre Altesse, j’aimerais vous présenter aux aspirants chevaliers qui sont de l’autre côté ».

A demi-mot, Mendel lui indiqua qu’il s’agissait des plus âgés, surement les premiers qui seront mobilisés pour la guerre. Ils marchèrent sous les arches d’un bâtiment pour accéder à un autre espace extérieur. Il y avait là moins de monde ; deux ou trois groupes conséquents se partageant deux grands parcs. Chacun observait deux duels en s’appuyant sur les quelques barrières qui les entouraient. Les duellistes étaient en armure complète et l’on ne pouvait que difficilement apercevoir leurs traits mais au son des voix, il semblait que l’un des combattants du duel de droite était une jeune fille.

« Ils ne savent rien encore de ce qu’il se passe, murmura Mendel à l’adresse de Uiseann. Pas même la venue de vostre Roy ».

S’approchant, Mendel le fit s’arrêter au milieu d’un groupe qui regardait le duel de gauche. Les jeunes gens devant eux se retournèrent et pour la première fois, Mendel fit les présentations et engagea la conversation avec eux.
Léonessa de Faye

Identité
Titre :: Princesse de Faye
Âge: 19 ans
Race: Nephiliim


Léonessa de Faye

Ecuyer
Lun 26 Avr 2021, 15:25
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
INSPECTION
EN TOUTE DISCRETION
Avec Uiseann & Léonessa & Seï
« Tout le jeu de la guerre
se joue sur la faiblesse du guerrier. »


L’odeur de la terre lui piquait l’intérieur des narines, la poussière soulevée par leur pas lui brûlait les yeux et elle sentait distinctement la sueur coller ses cheveux à son front. Léonessa s’était fait une tresse comme d’habitude mais la sauvagerie du combat l’avait défaite en partie et elle sentait ses cheveux se plaquer désagréablement à ses tempes.

Le souffle court, Léo fit jouer un instant ses muscles après avoir pris ses distances avec son adversaire. Elle était fatiguée certes mais elle se savait endurante et elle était loin d’avoir atteint ses limites. Et puis l’état de son camarade laissait deviner qu’il n’était pas dans un meilleur état qu’elle-même. Il ne l’avait touché qu’une ou deux fois en une heure tandis qu’elle l’avait éreinté en le faisant bouger le plus possible.

Sa faiblesse par rapport aux garçons, elle le savait, c’était son manque de puissance. Les gars avaient d’ailleurs aussi une meilleure constitution notamment pour le port de l’armure. Léonessa s’interdisait cependant d’alléger la sienne dans ce genre de combat même si elle privilégiait le cuir à la ferraille lorsqu’elle était de service. Son adversaire avait choisi, comme le faisaient souvent ses camarades lorsqu’ils se battaient contre elle, une armure lourde en sachant qu’elle ferait de même. Par fierté ou par orgueil... Qu’importe ! Ils n’avaient toujours pas compris qu’ils se punissaient plus qu’elle car si elle avait des difficultés à la supporter, elle était suffisamment avare de geste inutile alors qu’eux même faisaient beaucoup d’effort pour arriver à l’atteindre.

Armure ou pas, Léonessa était vive, campait solidement sur ses jambes et lisait facilement en eux. Si la plupart étaient d’excellent combattants, ils ne savaient ni maîtriser leur regard ni leur rage tandis que la jeune fille avait un regard figé, abrupte, ne regardait jamais là où elle irait toucher ni là où elle souhaitait se déplacer. Il n’y avait aucune hésitation dans son action tant et si bien que ses mouvements étaient précis et nets. Cela ne lui évitait pas de se prendre des torgnolles et d’ailleurs le coup qu’elle venait de recevoir à sa hanche avait été fort douloureux mais la douleur avait été repoussée quelque part dans son subconscient. Maintenant, elle se préparait à en finir.

Dans un cri, elle affronta de front l’aspirant. Elle entendait derrière elle les mêmes cris. Son cousin et Jehan s’affrontaient eux aussi de l’autre côté et elle avait l’impression de faire corps avec eux. Elle enchaina ses coups qui furent arrêtés. Elle n’y mettait que peu de puissance, juste ce qu’il fallait pour mettre la résistance de son camarade à l’épreuve, l’engager dans une habitude pour qu’il ne sache pas quand elle feinterait. Il savait qu’elle le ferait, il la connaissait mais n’avait encore jamais réussit à la devancer. Léonessa n’était pas lisible et encore moins prévisible.

Il réussit à la repousser une première fois, il sentait que c’était le moment qu’elle avait choisi pour tenter une manœuvre alors il ne laissait aucune ouverture. Il tentait de prendre l’ascendant, il voulait sortir de sa position défensive mais elle ne cessait de le harceler. Il était fatigué mais elle aussi alors il lui rendit coup pour coup en puisant dans ses réserves pour y mettre toute la puissance dont il était doté.

Léonessa fatiguait. Le bras de son adversaire ne tremblait pas et elle lu dans ses yeux la témérité et l’énergie du désespoir. Alors elle se résigna à un sacrifice ultime pour le forcer à lui donner ce qu’elle voulait. En une approche frontale à nouveau, elle accepta la frappe dans son épaule. Léo sentit le feu de la lame s’insérer dans la fente de son armure mais elle encaissa sans un gémissement. Elle amorça dans le même temps son attaque. Elle le frappa du pied dans le côté et enfin obtaint l’ouverture qu’elle attendait. Il était déstabilisé alors elle en profita pour le frapper derrière les genoux et il tomba. C’est alors que le combat pris fin tandis qu’elle le menaçait de la pointe de son épée.

Le maître d’arme s’approcha pour la déclarer vainqueur mais ils se mis à la sermonner à cause de sa blessure qu’elle avait plus ou moins initiée pour gagner. Elle ôtait son heaume quand elle vit en effet du sang tâcher un peu sa cuirasse.

- Oona, si tu ne meurs pas sur le champ de bataille, ce sera d’une fièvre.

Elle sourit en secouant sa tête pour libérer ses cheveux bruns humides. Elle était contente d’elle et cela eu le dont d’irriter plus encore son formateur.

- Qu’est-ce que t’attends ?! Va te faire soigner, dépêche toi espèce de tête de mule !




_________________
Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE] Lzoone11
Uiseann d'Envel

Identité
Titre :: Maréchal
Âge: 29
Race: Humain


Uiseann d'Envel

Maréchal
Sam 01 Mai 2021, 15:44
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Inspection en
toute discrétion
Avec des soldats de Faye
Entraînement à la fraiche

C'est donc sans un mot de plus que le Prince suivit le maître d'armes jusqu'au lieu où ses soldats participaient à des entrainements divers et variés. C'était tout de même assez nouveau pour Sean, il n'y avait pas toutes ces salles, ni tous ces entraînements en particulier basés sur la technique et l'art du combat. Alors certes, l'armée d'Envel n'était probablement pas aussi entraînée que ces chevaliers ou futurs chevaliers, mais c'était aussi pour le Maréchal une question de priorité. Pour ses hommes, l'intérêt était surtout de savoir se débrouiller et surtout naviguer. Tous ses hommes savaient trouver leur place sur un navire et même participer en synergie tous ensemble lors de batailles qui auraient pu avoir lieu sur l'eau.

Les autres soldats n'appartenant pas à la Marine d'Envel, Sean n'y portait pas grand intérêt, il était donc possible qu'ils subissent eux aussi ce genre d'entraînements. Lui était plutôt du genre à vouloir faire face à l'imprévisible car en mer, il n'y avait pas de duels, pas de combats rangés. La plupart du temps, seul le chaos pouvait ressortir de pareils conflits, et d'autant plus lorsque leurs adversaires étaient des pirates, prêts à toutes les bassesses pour faire peser de leur côté la balance. Il ne chercha donc pas à faire de remarques, observant simplement les lieux en appréciant parfois l'architecture, ou même les entraînements qui prenaient fin à son passage ou débutaient.

Ils ne s'attardèrent pourtant jamais très longtemps sur un de ces entraînements, les pas du Maître d'armes reprenant bien assez tôt tout en expliquant ce qui s'y passait, où il le conduisait et qui il souhaitait lui présenter. Et ce furent les aspirants au titre honorifique de chevalier qu'il souhaitait privilégier. Après tout, ils incarnaient probablement la future élite des combattants de Faye parmi tout ces soldats en tout genre. Il y avait quand même de nombreuses différences avec ce qu'il connaissait d'Envel sur ce sujet, la place de la femme ne semblait pas être aussi évidente dans leur schéma. En effet, depuis qu'il avait repris la marche après leur repas, il n'avait croisé que peu de soldates, les rares croisées faisant office d'exception. C'était peut être ça qui les différenciait le plus avec Envel, ici les femmes commençaient tout juste à pouvoir prendre leur place une arme à la main, alors que dans son royaume, c'était le cas depuis des années déjà et hommes et femmes combattaient cote à cote sans que cela puisse faire débat.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin sur le lieu où s'étaient rassemblés les aspirants, Sean dirigea son regard sur un combat qui opposait deux hommes, visiblement de niveau équivalent. Même s'il n'y avait pas la rage dans leurs coups ou même dans leur attitude, leurs mouvements étaient précis, et suffisant pour ne pas se surcharger de fatigue à cause de leur lourde armure. Un tout autre style par rapport à ce qu'il pouvait bien connaître finalement. Il y avait pourtant de nombreuses choses qu'il ne comprenait pas : déjà pourquoi les deux portaient le même style d'armure ? Et même la même arme ? C'était bien trop scolaire pour lui, même s'il ne pouvait qu'apprécier la technique et le talent brute de ces soldats.

La discussion faisait aussi passer le temps car quelques uns des observateurs avaient engagé quelques échanges avec Uiseann sur la raison de sa venue, des questions sur Envel, en bref tout ce qu'il avait l'habitude de gérer sans trop en dire et sans avoir besoin que Mendel reprenne ses hommes. D'un naturel à l'aise entouré d'inconnus, Sean alternait entre l'observation de ce combat et les discussions, jusqu'à ce que l'autre combat qui se déroulait de l'autre coté prenne fin. Et à entendre celui qui devait faire office de premier supérieur ainsi que les quelques râles ou cris qu'il avait pu percevoir entre temps, il avait dû opposer un homme à une femme, et cette dernière se faisait sermonner d'avoir été blessée. En plus d'être stricts sur les rares occasions permettant aux femmes d'intégrer ces rangs, elles devaient aussi vaincre et ce sans une seule égratignure ? Il se tourna vers Mendel avec un sourire amusé aux lèvres



« Je n'ai pu voir que très peu de femmes parmi vos rangs depuis notre visite, et la seule que j'entends combattre semble avoir terrassé son adversaire... Comme quoi, ce n'est pas une si mauvaise chose de les intégrer à nos armées n'est ce pas ? »



C'était une évidence même pour le Prince, hommes et femmes avaient certes des différences, mais les hommes entre eux avaient eux aussi leurs différences, il en allait de même entre femmes, et ces différences montraient simplement une voie particulière à prendre pour le combat ou le rôle à jouer au sein d'une guerre. Les uns ou les unes étaient plus aptes au combat brut, physique, même lourd, tandis que d'autres misaient plus sur l'agilité, mais cela ne les rendaient certainement pas plus faibles. Il y en avait encore qui n'avaient ni la force ni l'agilité, mais étaient des as en précision, chaque être était comme un terreau dans lequel il fallait planter la bonne graine pour en faire un soldat parfaitement utile et efficace à son armée.  



« Vos hommes en tout cas savent bien se battre c'est une certitude. Faites-vous également des mêlées ? En temps de guerre, rares sont les occasions de combattre en duel. »



Une petite pique à peine déguisée mais que le prince habillait de son sourire charmeur tandis que la proposition commençait déjà à germer au sein des différents aspirants qui les entouraient. Faire deux équipes et les faire combattre pour voir comment ils pouvaient se débrouiller ensemble ? Est-ce qu'ils chercheront uniquement le duel, utiliseraient-ils la ruse ou même de combattre les plus forts à plusieurs ? Même le prince s'intéressait à cette question car face à cette démonstration de talent, il aurait aimé les voir en action dans un rôle bien plus proche de la réalité.





_________________
Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE] Sean10

Léonessa de Faye apprécie le geste.

HaShem Boreh

Identité
Titre :: 20
Âge:
Race:


HaShem Boreh

CHRONIQUEUR
Dim 02 Mai 2021, 11:51
Sujet : Re: Inspection en toute discrétion [FLASHBACK/TERMINE]   
Mendel
de Sladmaire
hk0s.jpg
Titre : Comte de Sladmaire
Age : 49 ans
Race : Humain

Classe : Combattant
Corpo. : Les Lions de Faye

Alignement : Loyal/Bon
Localisation : Ophel
Mendel suivit le regard du Prince lorsque celui-ci indiqua une femme dans leur rang alors que justement Léonessa sifflait et qu’un loup de quelques années à peine fendait la foule pour venir s’assoir à moins d’un pas derrière de la jeune fille. Le Maistre d’Arme sembla réfléchir un instant mais hocha la tête aux paroles de Uiseann.

« Vos paroles son sensées vostre Altesse. Depuis qu’Oona est là d’autres jeunes demoiselles ont émis le souhait de rejoindre l’Ordre. Ma propre fille fait ses classes aux côtés d’Oona mais il faut du temps pour changer les mentalités. Voici un premier pas vers ce changement et plus il se fera naturellement, mieux ce sera. »

Sans s’en rendre compte, Mendel exprimait parfaitement en cet instant le caractère anti-confrontation du peuple Faye. Pendant qu’il parlait, Léonessa avait traversé le terrain d’entrainement pour sortir. Elle fut interpelée de loin par son formateur car elle n’allait pas en direction de l’infirmerie. Elle se réécria de même qu’il lui fallait soigner « Ebène » mais l’homme fronça les sourcils de telle manière qu’elle acquiesça en silence et disparue dans une tout autre direction, la mine boudeuse. Mendel ne pu réprimer un sourire, surement un peu trop paternel, qu’il réprima dès qu’il croisa le regard du Prince.

Quand Uiseann parla de mêlée, Mendel n’eut guère l’occasion de répondre car les jeunes gens qui les entouraient s’engageaient déjà dans des pronostics. Le Maistre d’Arme acquiesça :

« Bien, bien... En effet, nous avons plus l’habitude de faire cela à cheval mais vous avez raison, nous pourrions pour l’occasion utiliser le pré extérieur. »

Des cris de joie accueillirent sa décision et dans un mouvement, les jeunes se dirigèrent vers le lieu désigné. Mendel proposa à Uiseann de s’équiper à la salle d’arme avant de les rejoindre. Lui-même revêtit une cuirasse légère et une épée à une main émoussée destinée à l’entrainement. Quand ils arrivèrent, les jeunes hommes étaient déjà répartis en deux équipes et se lançaient des quolibets.

« Je vous laisse le choix de l’équipe vostre Altesse. »

Mendel se joignit donc à l’autre camp et l’après-midi passa très rapidement en compagnie des aspirants. Le ciel s’assombrissait légèrement lorsque Mendel demanda à un Uiseann en sueur s’il souhaitait profiter de ses quartiers pour se rafraîchir. Il lui proposa aussi d’envoyer quelqu’un auprès de sa jeune amie, Seï, afin qu’elle les rejoigne car il souhaitait l’entretenir d’un sujet. Ils pourraient alors diner ensemble.


Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: